Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Des courriels et des rapports en pleine « forme »

© istock_marchmeena29

24, c’est le nombre de pages du « guide des règles générales de la communication écrite » promu par l’IH2EF, organisme chargé de la formation des chefs d’établissement. Un guide pour apprendre à mettre en forme un courrier, un rapport et d’autres documents de l’EN. 

Le SNALC déplore que les autres personnels de l’EN, enseignants, AEH, AED… ne reçoivent pas ce type de guide. Les reproches sont de plus en plus fréquents, concernant l’usage incorrect de la messagerie académique ou celui des messageries internes ENT et Pronote. Les personnels tiendraient des propos teintés d’émotion, maladroits, pas suffisamment factuels voire, comme l’a souligné récemment un chef d’établissement de l’académie de Reims, des propos injonctifs. 

Le SNALC rappelle aux collègues que la correspondance par boîte académique n’est pas protégée par le secret ; elle ne constitue pas une correspondance privée. Quoi de plus désagréable que de retrouver ses mails exposés lors d’un entretien avec un supérieur, souvent comme preuves à charge ? D’autre part, un courriel émis par cette voie est considéré comme un écrit officiel pour lequel il faut respecter certaines règles : la courtoisie, l’objectivité, la clarté et l’emploi du vocabulaire administratif. 

Que dire des rapports d’incidents, des fiches de signalement régulièrement utilisés pour pointer les « manquements » des collègues ? À notre connaissance, la rédaction desdits rapports ne fait l’objet d’aucune formation INSPE ou d’aucun module au PAF. Il est donc aberrant que d’un côté on demande aux enseignants de remplir de plus en plus de documents et que d’un autre on utilise ceux-ci à charge en pointant des problèmes de forme visant souvent à déplacer le problème et éviter la réponse. 

Le SNALC recommande donc à chacun de se montrer extrêmement vigilant quant aux écrits produits et à ne surtout jamais culpabiliser. « La critique est aisée mais l’art est difficile » (Destouches, XVIIe). 

Contactez-nous au plus vite si vous ne savez pas quoi faire dans ce type de situations. 

Article extrait de la revue du SNALC, la Quinzaine universitaire n°1462 du 18 février 2022