Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Climat scolaire
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Situation sanitaire
Souffrance et risques psycho-sociaux
Enseignement privé : nos articles
Privé : contes et légendes
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Examens, évaluation
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - quotidien
Avantages - sorties
Avantages - vacances
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
« Choc des savoirs »
Dossiers du mois
École inclusive
Laïcité et valeurs de la République
Réforme du lycée
Rémunérations
Grenelle et agenda social
Les métiers
AED
AESH
AESH : Contrat
AESH : Droits et devoirs
AESH : Infos en bref
AESH : Le SNALC s’adresse au ministre
AESH : Métier et carrière
AESH : PIAL et inclusion
AESH : Positions et revendications
AESH : Protection des personnels
AESH : Rémunération et retraite
Contractuels enseignants, CPE, Psy-EN
Contractuels : Contrats
Contractuels : Droits et devoirs
Contractuels : Infos en bref
Contractuels : le SNALC s'adresse au ministre
Contractuels : Métier et concours
Contractuels : Positions et revendications
Contractuels : Protection des personnels
Contractuels : Rémunération et retraite
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, Bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Nos publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

AESH : Nouvelle disposition législative pour l’accompagnement sur le temps méridien

© freepik.com_EyeEm-105477110

La loi 2024-475 du 27 mai 2024 visant la prise en charge par l’État de l’accompagnement humain des élèves en situation de handicap (ESH) durant le temps de pause méridienne sera mise en œuvre à la rentrée 2024.

Les AESH volontaires pour accompagner des ESH sur le temps méridien pourront signer un avenant à leur contrat – qu’ils soient en CDD ou en CDI – et connaître de facto une hausse de leur quotité travaillée et donc de leur rémunération. Toutefois, cet avenant pourra être d’une durée limitée (une année ou moins) et par conséquent, l’augmentation salariale n’a pas vocation à être pérenne. Par ailleurs, tous les AESH ne seront pas concernés par cette possibilité de travailler plus pour gagner plus.

Le SNALC a participé à une concertation sur les modalités d’application de cette nouvelle disposition législative et a déjà pointé un certain nombre de dysfonctionnements prévisibles et effets dommageables qu’elles pourraient générer, et dont les AESH seraient une fois de plus les premières et principales victimes. Le compte-rendu de ce temps d’échange est disponible sur le site du SNALC.

Espérons que la note de service qui sera rédigée par le ministère et mise à disposition des académies au cours de l’été, sera suffisamment détaillée et claire afin d’éviter des interprétations locales par des rectorats, DSDEN, PIAL… défavorables aux AESH. Le SNALC y veillera !


Article paru dans la revue Quinzaine universitaire n°1491 du 12 juillet 2024