Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : carrière
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

UNE REPRISE PLEINE DE TROUS

Communiqué de presse du SNALC


UNE REPRISE

PLEINE DE TROUS


© : iStock – Mikhail Dmitriev

Communiqué de presse publié le 22avril 2021
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC

Le SNALC a suivi les annonces faites lors de la conférence de presse de ce soir, suite aux échanges que nous avons eus avec le ministère cet après-midi * en tant qu’organisation représentative.

Si le SNALC a noté plusieurs évolutions allant dans le sens de ce que nous demandons, parfois depuis octobre dernier, le compte n’y est pas pour assurer une reprise dans les meilleures conditions possibles.

Le renforcement objectif du protocole dans tous les lycées et seulement de façon partielle dans les collèges de 15 départements ainsi que la fermeture généralisée d’une classe dès le premier cas à tous les niveaux correspondent à des évolutions que nous avons demandées. Toutefois, nous constatons que dans les écoles primaires, dans les collèges de la majorité des départements et dans l’ensemble de leurs cantines, nous serons dans des conditions similaires à celles qui ont conduit à la fermeture et au déplacement des vacances de Pâques. Pour le SNALC, c’est faire prendre aux personnels, aux élèves et à leurs familles un risque sérieux.

À ce sujet, le SNALC ne peut accepter la formule « nous assumons ce choix » employée ce soir. Ce sont les personnels de l’Éducation nationale et des collectivités qui assument ce choix, et qui en subiront les éventuelles conséquences, conséquences d’autant plus importantes que nous ne bénéficions d’aucune réelle priorité vaccinale pour les volontaires. Preuve en est que nos dirigeants n’ « assument » rien du tout.

Enfin, le SNALC maintient que l’entêtement concernant notamment le maintien d’un grand oral qui n’est pas correctement préparé est insupportable. Nous sommes des professionnels dotés d’une éthique professionnelle et ne pouvons décemment nous résoudre à envoyer nos élèves passer une épreuve érigée en symbole politicien, qui désorganise encore plus notre fin d’année. Nous aborderons ce point dans un cadre intersyndical et, si l’entêtement perdure, proposerons des modalités d’action aux collègues.

* Lire aussi le compte rendu du SNALC sur le POINT SUR LA SITUATION SANITAIRE avec le ministère ce 22 avril.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email