Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Bac EPS 2023 : une simplification du CCF salutaire mais insuffisante

© istock_WoodysPhotos

L’annexe 1 de la circulaire 2019- 129 relative à « l’organisation du contrôle en cours de formation (CCF) et au référentiel national d’évaluation » est remplacée par une annexe plus allégée et réaliste dans la circulaire du 25 mars 2022. Le SNALC qui n’a eu de cesse de dénoncer cette très mauvaise ingénierie depuis sa sortie en 2019 a enfin été entendu et s’en félicite ! 

La transformation majeure porte sur l’évaluation des attendus de fin de lycée n°3 (AFL3). Alors que les élèves devaient (en plus des ALF1 et AFL2) performer dans 2 rôles annexes distincts (de coach, d’entraîneur, d’organisateur, d’arbitre, de chorégraphe…), dorénavant ils ne seront plus évalués que sur un seul rôle à choisir seulement parmi 2 enseignés lors de chaque épreuve. Cela va grandement alléger les charges des équipes et réduire les simulacres évaluatifs. 

Par ailleurs, le choix de la répartition des 8 points (sur 20) consacrés aux AFL2 (savoir s’entraîner) et AFL3 (rôles), laissée à l’initiative des élèves, pouvant opter pour une formule équilibrée ou en faveur d’un des deux AFL (AFL2 = 2 points et AFL3 = 6 points ou 4/4 ou inversement 6/2), ne sera plus à indiquer avant les contrôles. Autant dire que la stratégie de formation recherchée dans ces 2 types d’attendus disparaît. Les enseignants retiendront évidemment la répartition de points la plus favorable à chaque élève. A noter que le niveau 4 d’appréciation des AFL3, dans la plupart des champs d’apprentissage (CA), a été reprécisé et recentré sur la relation d’aide aux autres. 

Enfin des modifications plus spécifiques sont perceptibles dans le CA1 où aux activités athlétiques traditionnelles s’ajoutent des activités combinées (biathlon, crosstraining…). Une seule performance et non plus 2 est attendue et les barèmes d’efficacité technique et de pure performance redeviennent distincts. 

Même si les progrès restent insuffisants et que ce CCF demeure une grande usine à gaz, avec des objectifs encore trop en décalage avec les conditions d’enseignement en lycée, nous saluons ces avancées positives. 

Article paru dans la revue du SNALC Quinzaine universitaire n°1465 du 13 mai 2022