Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Programmes de mobilité européens : pas facile !

© istock_franckreporter

Les programmes de mobilité européens type ERASMUS+ ont pour mission d’établir des partenariats pédagogiques et administratifs entre universités ou établissements du second degré européens avec l’accueil d’étudiants, de scolaires, d’enseignants ou de formateurs. 

Les projets de partenariats dans le secondaire s’orientent autour d’échanges de pratiques et d’outils innovants entre enseignants, de travaux conjoints entre établissements et bien entendu de courts séjours dans les pays impliqués pour les élèves. 

L’Union Européenne vise à la création « d’un espace européen de l’éducation » en élaborant la nouvelle programmation Erasmus+ 2021-2027, plus inclusive, plus innovante, plus numérique et plus écologique. 

« La crise sanitaire n’a pas découragé les porteurs de projets Erasmus+ » annonçait la Conférence Nationale de l’Agence ERASMUS+ en janvier 2021. Et pourtant…. 

Si les efforts engagés pour lancer les premiers consortiums inter-établissements ont porté leurs fruits çà et là, la situation épidémique a progressivement dissuadé plus d’un établissement français ou étranger d’envisager tout déplacement. Pour des questions de responsabilités accrues, d’inquiétude quant aux risques sanitaires, de craintes de voir des programmes changés à la dernière minute eu égard aux contraintes évolutives dans les lieux publics, bon nombre de projets furent laissés en berne. 

N’oublions pas la face cachée de la lune : ces projets à l’organisation pharaonique ne prévoient aucune rétribution pour ceux qui mettent la main à la pâte si les établissements n’y consacrent pas une part de leurs HSE. Cette solution n’étant pas acquise et, si elle l’est, restant dérisoire, peu de collègues se précipitent lors de l’appel à candidature. Les déplacements peuvent s’effectuer hors temps scolaire car il faut établir un calendrier de travail tenant compte des multiples contraintes des établissements partenaires. 

Pour le SNALC, notre institution ne peut, encore une fois, prétendre à la conquête de nouveaux horizons si elle n’offre pas de moyens pour les atteindre. Il ne suffit pas de décréter qu’on lance un programme pour qu’il démarre ! 

Article extrait de la revue du SNALC, la Quinzaine universitaire n°1462 du 18 février 2022

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email