Grenelle de l’éducation : déjà les premiers effets !

© iStock_fotosipsak
Communiqué de presse du SNALC

Communiqué de presse publié le 28 mai 2021
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC

« Bonjour ! » (formule de politesse automatiquement ajoutée post-Grenelle à nos communiqués)

Le SNALC est impressionné par la vitesse à laquelle les annonces du Grenelle sur l’amélioration de la gestion des ressources humaines sont mises en œuvre.

En effet, c’est vers 8h25 et sur une chaîne de radio que les personnels des collèges des 15 départements concernés ont pu découvrir que les 4es et 3es reprenaient en effectifs complets à partir de lundi, mais « progressivement ». Ou peut-être pas progressivement, puisque vers 8h50, il était annoncé sur une autre chaîne de radio par un autre membre du gouvernement que c’était une reprise à 100% dès lundi.

Le SNALC salue l’aspect institutionnel des annonces (par voie médiatique alors que les personnels sont au travail) ainsi que l’important délai qui nous est laissé pour nous organiser (un week-end entier ! Que demande le peuple ?).

Plus sérieusement, était-ce si compliqué d’annoncer une semaine de battement afin de permettre aux professeurs de gérer les écarts d’avancement éventuels entre les groupes d’élèves, aux principaux et aux vies scolaires de produire une communication claire et réfléchie à l’égard des familles, et aux intendants et aux personnels administratifs de s’occuper de l’ensemble des questions logistiques, à commencer par celle des cantines ?

À partir du moment où les conditions sanitaires le permettent, le SNALC demande donc une reprise à 100% dans les collèges pour le lundi 7 juin. Il reste encore une dizaine d’heures avant le week-end, et de nombreux autres médias où l’annoncer.

« Merci ! »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email