Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Grenelle de l’éducation : déjà les premiers effets !

© iStock_fotosipsak
Communiqué de presse du SNALC

Communiqué de presse publié le 28 mai 2021
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC

« Bonjour ! » (formule de politesse automatiquement ajoutée post-Grenelle à nos communiqués)

Le SNALC est impressionné par la vitesse à laquelle les annonces du Grenelle sur l’amélioration de la gestion des ressources humaines sont mises en œuvre.

En effet, c’est vers 8h25 et sur une chaîne de radio que les personnels des collèges des 15 départements concernés ont pu découvrir que les 4es et 3es reprenaient en effectifs complets à partir de lundi, mais « progressivement ». Ou peut-être pas progressivement, puisque vers 8h50, il était annoncé sur une autre chaîne de radio par un autre membre du gouvernement que c’était une reprise à 100% dès lundi.

Le SNALC salue l’aspect institutionnel des annonces (par voie médiatique alors que les personnels sont au travail) ainsi que l’important délai qui nous est laissé pour nous organiser (un week-end entier ! Que demande le peuple ?).

Plus sérieusement, était-ce si compliqué d’annoncer une semaine de battement afin de permettre aux professeurs de gérer les écarts d’avancement éventuels entre les groupes d’élèves, aux principaux et aux vies scolaires de produire une communication claire et réfléchie à l’égard des familles, et aux intendants et aux personnels administratifs de s’occuper de l’ensemble des questions logistiques, à commencer par celle des cantines ?

À partir du moment où les conditions sanitaires le permettent, le SNALC demande donc une reprise à 100% dans les collèges pour le lundi 7 juin. Il reste encore une dizaine d’heures avant le week-end, et de nombreux autres médias où l’annoncer.

« Merci ! »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email