Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Enseignement moral et civique : une rentrée pas très catholique

Communiqué de presse du SNALC du 6 février 2015 :

Enseignement moral et civique :

une rentrée pas très catholique !

Le SNALC a pris connaissance de la mise en place à la rentrée 2015 de l’Enseignement Moral et Civique, annoncée hier par la Directrice générale de l’enseignement scolaire. Cette mise en place, parfaitement justifiée sur le plan de la volonté politique, pose plusieurs problèmes sérieux d’organisation et de financement.

Le SNALC a ainsi signalé que l’épreuve du brevet des collèges annoncée allait être très compliquée à organiser, puisque les élèves n’auront suivi qu’une année d’EMC alors que les programmes sont actuellement sous forme de cycles de 3 ans, sans signaler ce qui relève de la classe de troisième. Le SNALC demande que des repères annuels soient ajoutés dans les projets de programme de l’école et du collège. Nous exigeons également, pour le collège, une confirmation écrite de l’attribution de cet enseignement à l’histoire-géographie pour l’année 2015-2016. Le SNALC rappelle qu’il défend cette attribution de manière pérenne, dans le cadre de la réforme du collège à venir.

Le SNALC s’oppose aux modalités de mise en place de cet enseignement en lycée technologique. Il a été annoncé que l’horaire serait « pris » sur l’enveloppe qui sert à mettre en place les dédoublements. Pour nous, il faut débloquer des moyens supplémentaires, et non dégrader davantage encore les conditions de travail de collègues déjà durement touchés par les dernières réformes, en particulier en STI2D.

Enfin, le SNALC appelle de ses vœux une révision profonde des projets de programmes actuels, qui sont loin d’être satisfaisants en l’état. Le principe de laïcité, notamment, doit occuper une place bien plus importante.

Contact : Jean-Rémi GIRARD, secrétaire national du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr