Au sujet de la laïcité en EPS

© Visuel mire commission - Le peristyle, la colonnade et le fronton du Palais Bourbon avec drapeaux - photo retouchée

Le meurtre abominable de Samuel Paty, le 16 octobre 2020 a ébranlé toute la profession et notre société. À l’occasion de cet article nous saluons à nouveau sa mémoire en espérant que ce crime ne soit pas qu’un fait fugace et vain.
Des transformations doivent s’opérer en profondeur, dans la société comme dans l’institution, pour que cesse toute forme de terrorisme et que la liberté d’expression et la laïcité s’exercent sans pression, sans menace, sans peur et sans auto-censure, conformément aux lois de notre République.

La multiplication des publications ministérielles ces dernières années (Charte de la laïcité de 2013, Livret laïcité de 2016, Vademecum et formulaire « atteinte à la laïcité » de 2018…) montre bien l’enracinement du problème.
Comme toute les disciplines scolaires l’EPS est concernée par ces valeurs qui, à l’occasion d’enseignements, peuvent être remises en question, discutées ou bafouées, occasionnant d’importantes difficultés conduisant parfois à des actions en justice et à la constitution de jurisprudences.

Suite à la parution du vademecum «La laïcité à l’école» nous avions publié en Juin 2018 un article qui présentait cet outil et traitait de problématiques propres à notre discipline. Il est plus que jamais d’actualité. Nous y renvoyons ici le lecteur : EPS, « L’épineux sujet de la laïcité »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email