Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Remettre la science au centre du village

© istock_Richard-Villalon-1087551846

Les évolutions des programmes le montrent : la transmission des connaissances n’est plus le cœur de notre métier. Le SNALC trouve cela très grave et n’est visiblement pas le seul.

 

Un courant de pensée dans l’Éducation nationale prétend que les connaissances enferment et discriminent alors que les compétences seraient égalitaires et libératrices, que les disciplines ne servent à rien par et pour elles-mêmes mais doivent transmettre de plus grands et nobles contenus.

Pour le SNALC, cette vision de l’Éducation nationale doit être combattue fermement.

En effet, les compétences, limitant par exemple trop souvent le français et les langues au fait de communiquer, n’ont rien pour élever au sens noble du terme.

L’insertion de grands thèmes sociétaux et environnementaux – même s’ils sont importants – est dangereuse car ces thèmes en viennent à remplacer les savoirs au lieu d’en découler. Ainsi, les professeurs sont censés faire du prêchi-prêcha sans ennuyer leur public par un contenu scientifique… convaincre sans enseigner. Donc, la mission – qui n’était pas ce pour quoi nous avions signé au départ – devient de plus en plus difficile et le propos du professeur peut être confronté à celui de la famille, des réseaux sociaux et autres influences.

En prétendant former l’esprit critique sans transmettre le savoir, en psalmodiant que Google donne accès au savoir et que, dès lors, l’Ecole doit changer, en considérant que la transmission des connaissances est passéiste et réactionnaire, notre institution prépare une société où la terre plate et la lune creuse ont de beaux jours devant elles.

Le SNALC veut, au contraire, une société où chacun a le bagage culturel pour vraiment comprendre le monde qui l’entoure. Visiblement, nous ne sommes pas les seuls à penser cela. Un sondage IFOP[1] montre en effet que, pour 89% des Français, la transmission des savoirs doit être le rôle premier de l’Ecole, loin devant la réduction des inégalités, l’insertion professionnelle et la citoyenneté. Sans doute est-ce parce que, en réalité, les dernières sont consubstantielles de la première.

À défaut d’écouter le SNALC, le ministère entendra-t-il la vox populi ?

 


[1] Les Français et l’école : état des lieux et perspectives d’évolution : https://www.ifop.com/wp-content/uploads/2022/09/118724-Rapport-SR-N191.pdf

 

Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1468 du 9 septembre 2022