Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Situation sanitaire
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Examens, évaluation
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - quotidien
Avantages - sorties
Avantages - vacances
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Grenelle et agenda social
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Réformer, oui. Mais pas n’importe comment !

© istock_EvilWata-1441286524

Pap Ndiaye a défini ses objectifs et tracé les contours — vagues — des réformes à mener. Le SNALC peut partager les objectifs fixés. Mais sur les moyens d’action, nous pensons avoir mieux à proposer.

 

OBJECTIF 1 : AMÉLIORER LE NIVEAU DES ÉLÈVES 

Il y aura des dispositifs, des plans… à moyens constants. Pour le SNALC, il faut clairement augmenter l’investissement dans l’école pour améliorer le niveau. Le ministère parle des effets positifs des dédoublements, montrant qu’à moins d’élèves par classe, on fait mieux. Dont acte ! 

Mais ce ne saurait être suffisant. Nous prônons un accent mis sur l’apprentissage rigoureux de connaissances (voir dossier) ainsi que sur l’investissement personnel, notions tombées en désuétude. 

 

OBJECTIF 2 : LUTTER CONTRE LES INÉGALITÉS ET AMÉLIORER LA MIXITÉ 

La mixité est un facteur important. Mais, tant que l’éducation prioritaire aura la réputation d’être le lieu où l’on expérimente plutôt que de permettre aux professeurs d’enseigner, où l’on s’arrange avec le réel des difficultés scolaires et où l’on finit par orienter par défaut, les tentatives de mixité n’enrichiront que le privé. 

Pour le SNALC, lutter contre les inégalités scolaires signifie d’abord permettre aux élèves d’être ambitieux, de découvrir le goût d’apprendre et de savoir. Une erreur a été de diminuer ou d’interdire le travail personnel. Ce sont les plus aisés qui paient des cours particuliers ou qui ont des bibliothèques et savent s’en servir. 

Plus urgemment, il faut, dès la sixième, permettre aux élèves les plus en difficulté de bénéficier de groupes restreints afin qu’ils puissent espérer rattraper leur retard (qui ne concerne pas que les mathématiques…).

 

OBJECTIF 3 : AMÉLIORER LE FONCTIONNEMENT DE L’ÉCOLE 

L’autonomie des établissements ne fonctionne pas. Pire, elle aggrave les inégalités. Et que fait-on ? On continue dans le même sens. Et le ministère entend gouverner par les primes et les dotations basées sur des projets locaux. 

Pour le SNALC, l’amélioration passe par des contenus et des examens nationaux en guise de cadrage et par la confiance dans les professeurs. 

Confiance qui doit se voir dans les établissements comme sur la fiche de paie. 

 

Article paru dans la revue du SNALC Quinzaine universitaire n°1472 du 9 janvier 2023