Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Situation sanitaire
Souffrance et risques psycho-sociaux
Enseignement privé : nos articles
Privé : contes et légendes
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Examens, évaluation
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - quotidien
Avantages - sorties
Avantages - vacances
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Grenelle et agenda social
Les métiers
AED
AESH
AESH : Contrat
AESH : Droits et devoirs
AESH : Infos en bref
AESH : Le SNALC s’adresse au ministre
AESH : Métier et carrière
AESH : PIAL et inclusion
AESH : Positions et revendications
AESH : Protection des personnels
AESH : Rémunération et retraite
Contractuels enseignants, CPE, Psy-EN
Contractuels : Contrats
Contractuels : Droits et devoirs
Contractuels : Infos en bref
Contractuels : le SNALC s'adresse au ministre
Contractuels : Métier et concours
Contractuels : Positions et revendications
Contractuels : Protection des personnels
Contractuels : Rémunération et retraite
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, Bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Parcoursup, c’est comme une boîte de chocolats

© istock_twohumans-175485565

Une heure de vie de classe et d’information Parcoursup en terminale et l’on entre dans le Pays des Merveilles sans le savoir, ou la caverne d’Ali Baba, à moins que ce ne soit la forêt d’Hansel et Grethel. Tout dépend de quel point de vue l’on se place, de quels élèves l’on décide de s’occuper… Parcoursup fascine autant qu’il effraie !  

 

Dans cette application intuitive, l’attrait le dispute au vertige. Mine d’informations et de secrets promettant à son utilisateur d’y voir plus clair dans son avenir proche, Parcoursup peut aussi égarer. Comment prétendre faire le tour de cet univers foisonnant ? 

Dès lors, le professeur principal se démultiplie pour satisfaire toutes les envies ou calmer toutes les angoisses. 

Pourtant, cette année, Parcoursup a fait l’objet d’améliorations : la navigation est facilitée, avec recherche par mot-clé, géolocalisation, type d’établissement ou de parcours. L’offre s’est encore élargie (au profit de formations privées onéreuses) et les fiches des formations se veulent plus fournies et plus claires. Elles se déclinent en 6 rubriques qui insistent sur les caractéristiques des formations et les critères d’analyse des candidatures. De nombreux détails sont fournis en parallèle de l’ouverture de la plateforme via un lien de simulation de navigation, des tutoriels et des fiches mode d’emploi ou récapitulatives des échéances de l’année. 

De quoi ravir notre petit monde ! Eh bien non, pas tout à fait car diversité et décorticage d’informations donnent encore du grain à moudre à certains de nos internautes pour qui la profusion est justement source de confusion, sans oublier le problème épineux de la délicate lecture pour beaucoup d’entre eux, dès lors que l’on dépasse le paragraphe… 

L’interactivité de la plateforme est attrayante. On peut par exemple communiquer avec le Service Académique d’Information et d’Orientation pour poser des questions. L’exploration de toutes les fenêtres actives sur une page rappelle les pop-ups. Il s’y cache toujours de nouvelles données.. 

Madame, Parcoursup, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber ! … et c’est bien ce qui reste à améliorer 

Article paru dans la revue du SNALC Quinzaine universitaire n°1474 du 17 février 2023