Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Mathématiques : les collègues pointent les problèmes structurels de la réforme du lycée

© istock_NiseriN

Le SNALC a été auditionné ce jour par la commission chargée de faire des propositions rapides sur l’enseignement des mathématiques au lycée, suite à la polémique récente — et justifiée. 

Le SNALC a tenu, dans des délais très courts, à donner la parole à ses adhérents, afin d’avoir des retours de terrain. En trois jours, plus d’un millier de collègues ont répondu à notre enquête, et les résultats sont sans appel : le principal problème est un problème structurel lié à la réforme du lycée.

La principale demande de nos collègues est en effet de conserver trois spécialités en terminale et de proposer des « menus » plutôt que le libre choix à la carte. Les mathématiques qui ont été victimes de la réforme du lycée sont avant tout celles qui étaient suivies par des élèves « non scientifiques », qui se trouvaient dans les précédentes filières ES et L. Cela explique non seulement le net recul du pourcentage d’élèves faisant des mathématiques en première générale (-30 %), mais également l’accroissement très fort des inégalités filles/garçons.

Pour le SNALC et ses adhérents, ce n’est pas en posant une rustine sur l’enseignement scientifique que l’on règlera le problème, et aucune mesure sérieuse ne peut être prise pour la rentrée 2022 alors même que la répartition des dotations horaires est déjà votée dans les conseils d’administration. Il faut revoir la structure même de la réforme.

Le SNALC indique aussi que 80 % de nos collègues sont contre les 40 % de contrôle continu dans l’obtention du baccalauréat, mesure décidée de manière très arbitraire par le ministre, contre l’avis majoritaire des professeurs.

__________________________

Lien vers les résultats de notre enquête :

https://snalc.fr/mathematiques-structure-du-lycee-lavis-tres-critique-des-professeurs-de-lgt/ 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email