Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Les rémunérations des ADJAENES augmentent le 1er janvier 2022

© iStock_AndreyPopov

Comme le SNALC l’a déjà expliqué, l’inflation de 2,2% constatée au 1er septembre 2021, a mécaniquement obligé le gouvernement à augmenter le S.M.I.C. En conséquence, les traitements des débutants fonctionnaires de la catégorie C se sont retrouvés inférieurs au S.M.I.C., ce qui est interdit par la loi. 

 

Le ministère s’est donc vu contraint de modifier les indices de début de carrière de la catégorie C : l’adjoint d’administration était rémunéré à l’indice 332 au 1er janvier 2021. Le gouvernement a annoncé une augmentation de cet indice au 1er janvier 2022, mais entretemps, l’inflation a continué de progresser. 

Le gouvernement a de nouveau publié un décret du 22 décembre 2021 augmentant le traitement de ces fonctionnaires toujours à compter du 1er janvier 2022. L’indice nouveau majoré le plus bas qui était de 340 (1 593,24 euros) est donc porté à 343 (1 607,30 euros par mois). Mécaniquement, augmenter l’indice des débuts d’échelon fait « pousser » les indices des échelons plus élevés et il est possible que cela entraîne de nouvelles conséquences pour les premiers échelons de la catégorie B, car l’indice nouveau majoré des secrétaires d’administration était toujours au 1er janvier 2021 à … 343. 

Les plus anciens se souviennent probablement de l’inflation dite « galopante » des années 1970-1980. Espérons que cette course cessera bientôt, car les traitements des collègues ne rattrapent jamais complètement la hausse des prix. 

Or, l’inflation a continué et le gouvernement a dû prendre un nouveau décret (2021-1749 du 22 décembre 2021) fixant l’indice minimum (INM) non plus à 340 mais à 343. Pensant qu’il devrait de nouveau modifier les indices des grades des ADJAENES, le SNALC s’est vu répondre par le ministère que « le gouvernement n’a pas l’intention de réécrire l’ensemble des échelonnements indiciaires concernés par cette augmentation du SMIC. En revanche, sa transposition dans la fonction publique s’est faite au moyen du décret 2021-1749 du 22 décembre 2021 portant relèvement du minimum de traitement dans la fonction publique » 

Article paru dans la revue du SNALC, la Quinzaine universitaire n°1460 du 6 janvier 2022