Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Le CDI pour les AED : c’est acté au 1er septembre 2022

© istock_Sitthiphong

Dans notre communication du 10 juin, nous vous annoncions l’accès effectif au CDI pour la rentrée de septembre 2022, nous confirmons.

En effet, le SNALC a eu connaissance du projet de décret relatif à la CDIsation des assistants d’éducation et a participé lundi 27 juin au ministère à une réunion de travail préparatoire au Comité technique ministériel du 6 juillet, date à laquelle le texte sera examiné par cette instance. Puis le décret sera publié dans le courant de l’été, pour une entrée en vigueur le 1er septembre 2022.

Que faut-il retenir ?

■ Toute personne ayant exercé pendant 6 ans en qualité d’assistant d’éducation pourra postuler pour être recruté(e) en CDI, quelle que soit la date à laquelle ces fonctions d’assistant d’éducation ont été effectuées.

■ Les CDI d’assistants d’éducation seront conclus par le recteur d’académie. Donc, si vous êtes intéressé(e), contactez votre rectorat pour candidater et n’oubliez pas de mettre la section académique du SNALC en copie visible de votre mail.

Vous trouverez toutes les coordonnées des responsables du SNALC dans votre académie en suivant ce lien : CONTACT

Si vous souhaitez être accompagné(e) par le SNALC dans cette CDIsation, et si vous n’avez pas déjà répondu à notre questionnaire, nous vous remercions de bien vouloir le faire : FORMULAIRE

■ Concernant la rémunération des assistants d’éducation en CDI, un arrêté conjoint des ministres chargés du budget, de l’éducation et de la fonction publique est en cours de rédaction.

■ Enfin, un arrêté fixant les modalités d’organisation de l’entretien professionnel et les critères d’appréciation de la valeur professionnelle des assistants d’éducation en CDI est annoncé dans ce projet de décret.

Nous vous rappelons que le SNALC a toujours revendiqué le CDI pour les AED, ainsi qu’un recrutement de ces personnels par les recteurs. Il ne peut donc que se réjouir de ces deux avancées !

Toutefois, toujours dans un souci de défendre au mieux les intérêts des assistants d’éducation qui seront CDIsés, le SNALC a fait plusieurs propositions d’améliorations de ce projet de décret, notamment sur la rémunération et l’entretien professionnel.

Pour le SNALC, les assistants d’éducation doivent avoir un salaire à la hauteur de leurs missions et de leur engagement, un avancement accéléré en début de parcours et automatique, c’est à dire déconnecté des résultats de leur évaluation professionnelle.

De plus, pour le SNALC, des garanties doivent absolument être apportées par l’administration en termes de procédure de recrutement, d’affectation et de mobilité intra académique.

Dès que nous connaîtrons la version définitive du décret permettant l’accès au CDI pour les assistants d’éducation, ainsi que les deux arrêtés cités précédemment, soyez assuré(e) que le SNALC communiquera à nouveau.