LE 1er MAI, C’EST AUSSI LA FÊTE DE L’EPS

Communiqué de presse du SNALC


LE 1er MAI, C’EST AUSSI

LA FÊTE DE L’EPS


© : iStock – ozgurdonmaz

Communiqué de presse publié le 1er mai 2021
Par Laurent BONNIN, secrétaire national du SNALC chargé de l’EPS

Parus il y a une semaine, les derniers repères pour l’organisation de l’EPS qui interdisaient encore les activités intérieures lors de la reprise le 26 avril sont déjà obsolètes !

Le temps pour eux de battre le triste record du protocole applicable le plus court et le plus contradictoire de cette longue période d’enseignement en contexte Covid.
Le temps pour eux de remettre sous une pression inadmissible depuis une semaine toute une profession à bout de souffle, qui jongle entre l’enseignement à distance et la recomposition d’une EPS en présentiel et en extérieur le 3 mai.

Avec stupéfaction le SNALC prend connaissance aujourd’hui par la réception de mails adressés aux collègues, le samedi 1er mai, d’un énième protocole et d’un revirement de situation.
Le SNALC condamne cette communication et cette gestion calamiteuses des enseignants d’EPS, plus proches d’un 1er avril que d’un premier 1er mai.

En cette journée de célébration des droits acquis par le monde du travail, de telles méthodes de management offensent considérablement notre Histoire.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email