Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Avantages-SNALC : les offres V1
Carrière des PE
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Formations, concours, stagiaires
L'enseignement privé
L’édito du président
Le premier degré
Brèves
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Mobilité
Pédagogie
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Elections professionnelles
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants du supérieur
Personnels BIATSS
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques
Mutations, détachement
Personnels administratifs
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Positions et revendications
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Programmes & disciplines
Santé et risques psycho-sociaux

Catégorie C : retour sur les étapes d’une revalorisation nécessaire

© pixabay-Tumisu

Pendant la dernière année scolaire, le ministère a organisé plusieurs réunions dans le cadre de l’agenda social. Il y a été question essentiellement d’augmenter les indemnités des personnels. Et finalement, le 9 septembre 2021 a été signé solennellement le relevé de décisions que proposait le ministère : tous les personnels administratifs vont bénéficier à titre rétroactif à compter du 1er janvier 2021 d’augmentations indemnitaires plus ou moins satisfaisantes.

 

Mais à peine l’encre de ce relevé était-elle sèche en juillet que nous apprenions en outre que les adjoints d’administration et les adjoints techniques allaient toucher des augmentations de traitements : Mme Amélie de Montchalin, ministre de la fonction publique, annonçait une augmentation d’environ 100 euros par mois pour relever leur niveau de vie. 

Ce feuilleton indemnitaire ne s’arrête cependant pas là! En effet, l’augmentation proposée allait être rendue caduque par le montant de l’inflation révélé en septembre (2,2%) entraînant la revalorisation du SMIC et par voie de conséquence, le passage sous le SMIC des traitements des adjoints d’administration des premiers échelons. 

Le SNALC demanda donc dès le 17 septembre au ministère de relever ces traitements pour se conformer à la loi interdisant qu’un fonctionnaire titulaire touche un traitement égal ou inférieur au S.M.I.C. 

Ces traitements seront donc augmentés. Seront revues les grilles des grades C1 et C2 des adjoints d’administration. Nous les publierons dès qu’elles seront officielles.  

 

LIRE AUSSI : 

 

Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1458 du 15 novembre 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email