Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Ventilations et états de service sur iprof erronés en lettres classiques : comment contester

© Pixnio_Bicanski

Article publié dans la revue du SNALC Quinzaine universitaire n°1457 du 8 octobre 2021

Depuis plusieurs années déjà, le SNALC défend les collègues qui découvrent sur leur ventilation de services (VS) la mention d’un «complément de service en lettres modernes», correspondant en réalité à leurs heures de français. Depuis l’an dernier, ce phénomène touche également les états de service sur iProf. 

 

Cette appellation est abusive et ne correspond en rien au service d’un professeur de lettres classiques. Le SNALC tient à réaffirmer avec force et vous invite à rappeler à un chef d’établissement qui vous proposerait une telle ventilation, que les enseignants de lettres classiques sont des professeurs de français ET de langues anciennes. Et si le chef d’établissement est chargé des répartitions de services, il doit les faire conformément aux statuts des enseignants. 

De plus, le SNALC, reçu en audience par la DGRH le 19/04/2021 à ce sujet, a eu confirmation que cette façon de présenter le service d’un professeur de lettres classiques n’avait pas lieu d’être. 

 

COMMENT CONTESTER ? 

D’aucuns vous conseilleraient de ne pas signer la VS, vous disant qu’une signature vaut un accord et qu’une fois signée, la VS n’est plus modifiable. C’est totalement faux. En réalité, signer sa VS indique seulement que nous en avons pris connaissance. Dès lors, nous vous conseillons de procéder par étapes : 

 

1) Demandez un entretien avec votre chef d’établissement et signalez-lui que la VS n’est pas conforme à votre statut de professeur de LC et qu’il lui faut donc la modifier. 

2) Si votre chef d’établissement accepte, vous pouvez conclure en lui disant que vous signerez la version corrigée. Sinon, signez la VS qui vous est soumise en inscrivant à côté de votre signature que vous avez constaté une erreur et qu’une lettre sera adressée au rectorat. 

3) Rédigez ladite lettre selon le modèle du SNALC. Envoyez-la ensuite en recommandé avec AR aux services de la DPE en la doublant d’un courriel à votre section académique du SNALC afin qu’elle puisse vous accompagner au mieux. 

 

Pour iProf : Envoyez la lettre de contestation aux services de la DPE selon les mêmes modalités que pour la VS.  

 

Qu’écrire sur la VS ? 
Pris connaissance le xx/xx/xxxx.
Désaccord sur le contenu de ce document
Contestation suit
Signature

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email