Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Une attente exaspérante

© iStock_©SIphotography

L’inflation de plus en plus sérieuse bouleverse tous les projets, toutes les attentes.  En septembre 2021, une première poussée a contraint le gouvernement à augmenter le SMIC et donc les débuts de carrière des ADJAENES et des adjoints techniques qui étaient auparavant à l’indice net majoré 334 et qui ont mécaniquement accédé à l’indice nouveau majoré 340.

Une deuxième poussée en décembre a de nouveau fait augmenter ce début de carrière à l’indice 343.    

Or, l’inflation ne cesse pas ! Une troisième poussée fait augmenter le SMIC de 2,6 % en mai 2022 et les augures économistes nous annoncent même un taux de 10 % d’ici la fin de l’année civile.

Du coup, le ministère renonce à publier et à diffuser les nouveaux tableaux de traitement des catégories C et B. Mais les collègues sont déçus de ne pouvoir s’appuyer sur un tableau officiel pour savoir où ils en sont. Car modifier le bas du tableau entraîne logiquement de modifier le milieu du tableau sous peine d’interrogations. C’est ainsi que le début de carrière des SAENES et des techniciens commence pour le moment à l’indice net majoré de … 343, soit celui du début de carrière des Adjoints, ce qui est impossible et …loufoque.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email