Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Souffrance au travail : memorandum

Morosité, crise des vocations, violences physiques, psychologiques, dépression, suicides… tels sont les phénomènes qui altèrent de plus en plus le quotidien des personnels de l’Education Nationale. L’idée ici n’est pas de dessiner un tableau volontairement noirci mais, au contraire, de décrire exactement une situation. C’est une situation générale, même s’il peut y avoir des variations (légères), notamment en fonction de la géographie sociale du pays.

Syndicat libre et indépendant, le SNALC lance une alerte. Suicide d’un enseignant stagiaire en janvier 2016 dans l’académie de Toulouse, tentative d’immolation par le feu en salle des professeurs dans un lycée le 31 août dernier, vague de violences contre les personnels enseignants depuis la rentrée 2016… voici des éléments, parmi bien d’autres, qui font que personne ne peut plus ignorer ce problème, ce malaise, ce mal être qui gangrène l’Education nationale et qui, à bien des égards, ressemble à ce que l’on observe dans d’autres secteurs du service public. L’École républicaine est blessée, ses fidèles serviteurs sont malades et il est du devoir de chacun, non pas de se rendre à leur chevet, mais de réagir.

Cette souffrance est le cancer qui ronge le monde de l’Éducation nationale. S’il détruit les personnels enseignants, il a pour autre conséquence, toute aussi grave, d’affecter la scolarité des élèves et de menacer leur avenir.

Le SNALC se fait écho de leurs souffrances ; plus encore il les accompagne, les soutient, propose des solutions. C’est dans cette optique qu’a été élaboré ce mémorandum; ce document pose un diagnostic, un éclairage mais propose aussi des outils pour vous venir en aide.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email