LIBERATION – Rentrée du 2 novembre : les syndicats demandent un «temps banalisé» pour les enseignants

Rentrée du 2 novembre :

les syndicats demandent

un «temps banalisé» pour les enseignants

« …le temps de l’hommage collectif, cadré nationalement, avec une minute de silence et une lecture… » (Jean-Rémi Girard)

Pour les syndicats enseignants, il est nécessaire de se réunir avant l’arrivée des élèves en amont de la journée d’hommage à Samuel Paty dans les écoles le 2 novembre. Ils étaient reçus ce jeudi au ministère pour évoquer le déroulé de cette rentrée.

À retrouver sur le site de Libération. Interview publié le 22 octobre 2020 sur le live Attentat de Conflans.

Extrait :
Sur le contenu de cette journée d’hommage au professeur Samuel Paty, le ministère a présenté la possibilité d’«un temps pour l’accueil des personnels pour réfléchir à une harmonisation dans les établissements, puis le temps de l’hommage collectif, cadré nationalement, avec une minute de silence et une lecture», a détaillé Jean-Rémi Girard, président du SNALC (de l’école au supérieur). Le point qui questionne : «ce que l’on fait avec les élèves».
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email