Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Avantages-SNALC : les offres V1
Carrière des PE
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Formations, concours, stagiaires
L'enseignement privé
L’édito du président
Le premier degré
Brèves
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Mobilité
Pédagogie
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Elections professionnelles
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants du supérieur
Personnels BIATSS
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques
Mutations, détachement
Personnels administratifs
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Positions et revendications
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Programmes & disciplines
Santé et risques psycho-sociaux

Remboursement mutuelle : correctif

© iStock-474486650_┬®BernardaSv

La spécificité du privé sur la partie des cotisations de mutuelle remboursée

 

 

Cela faisait des lustres que nous l’attention comparé au secteur privé, le ministre l’a annoncé le mois dernier (cf notre dernière LE) : l’État va prendre en charge une partie de nos cotisations mutuelle. Nous avons été nombreux à dire : chic ! enfin ! . Oui mais… nous ne sommes pas fonctionnaire, de ce fait les modalités d’application ne sont pas tout à fait les mêmes. Nous allons devoir attendre ! Dixit les services de la division de l’enseignement privé des nombreux rectorats interrogés ! Normalement nous devrions avoir un outil (comprendre une interface internet qui remplacerait Iprofessesionnel : système COLIBRI, en place déjà dans certaines académies) où nous pourrions déposer notre attestation. LA bonne question est de savoir à partir de quand l’interface sera opérationnelle, et si une rétroaction est prévue ! L’outil est en cours de mise en service… Si les services du rectorat sont dans l’attente d’instructions précises sur le sujet, de notre côté, il ne nous reste plus qu’à patienter !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email