Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Professeur, une prestation d’acteur ?

© istock_LightFieldStudios

Qui doute un instant parmi nous que nos prestations quotidiennes ne demandent une concentration de tous les instants, comparable au métier d’acteur de théâtre face à un public… plus ou moins conciliant ? Car c’est bien cela une heure de cours : une prestation de haut vol qui doit capter l’attention de l’assistance sans laisser place à l’erreur ou au doute. 

Là s’arrête toutefois la comparaison : l’acteur, le rideau tiré, part pour d’autres cieux. Le professeur, lui, doit faire face à l’usure du quotidien, ce qui relève parfois de l’héroïsme. La sonnette ayant retenti, il reste sur scène et doit encore : mettre un mot dans un carnet, prendre des rendez-vous pour la prochaine réunion parents-professeurs, remplir le cahier de textes, répondre à un parent et à l’infirmière ou à la CPE sur l’ENT, aérer la pièce, préparer son bureau en sortant cours et plan de classe et effacer le tableau ou encore changer de salle pour la prestation suivante. Il peut enfin accueillir la classe d’après et la faire mettre en rang dans un couloir bondé et bruyant. 

Comme au théâtre, chacun rejoint alors sa place, comme au théâtre… Ah non, l’acteur n’a pas à faire l’appel, à demander à s’asseoir et à sortir rapidement ses affaires, à calmer le brouhaha, à improviser sur les bobos, les demandes juste après la récréation pour les toilettes ou la vie scolaire, les oublis de cahier, de trousse ou d’ordinateur portable… Vient alors le contrôle du travail demandé : après les excuses improvisées, les éventuelles agressions verbales et autres jets de carnets de correspondance, il faut faire fi des soupirs et clins d’oeil en soutien au fautif. Vérifier que le travail est fait, quelle idée ! Quant à rappeler à l’ordre les rétifs au port correct du masque, les mâcheurs de chewinggum, et les rebelles refusant de quitter leur manteau ou d’adopter une posture de travail, voilà qui semble relever du vice. 

Rarement de « standing ovation », donc ! Notre métier, du primaire au supérieur, souffre de conditions de travail qui se dégradent ; et les réformes successives semblent toutes oublier la réalité de la salle de classe. 

Pour que la voix du terrain soit portée jusqu’au ministère, rejoignez le SNALC ! 

Article paru dans la revue du SNALC Quinzaine universitaire n°1463 du 18 mars 2022

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email