Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Ne passez pas à côté de 50 000 € de plus sur votre carrière !

© xhere.com/fr/photo/1058439
L’importance du recours
suite à votre rendez-vous de carrière

Ne laissez pas passer l’occasion de faire revoir cette appréciation.
Ne négligez pas le gain d’une année dans votre passage d’échelon.

Un enseignant qui manque
tous ses rendez-vous de carrière
aura un manque à gagner
de près 50 000 € à l’échelle de sa carrière*

*Dans le cas d’un enseignant déroulant sa carrière jusqu’à l’échelon 5 de la hors classe. Si on considère une carrière complète jusqu’au dernier échelon de la classe exceptionnelle, ce préjudice peut s’élever à plus de 70 000 euros !

LE PREMIER DEGRÉ 37 – janvier 2021

  • Rendez-vous de carrière pour une accélération à l’échelon 6 ou 8

L’appréciation à l’issue de ces rendez-vous de carrière peut vous faire gagner une accélération d’un an à l’échelon 6 et d’un an à l’échelon 8.

Un enseignant A à l’échelon 6 ne bénéficiant pas de l’accélération de carrière d’un an, et terminant sa carrière à l’échelon 5 de la hors classe aura un manque à gagner d’environ 17 000 € sur sa carrière.

Un enseignant B à l’échelon 8 ne bénéficiant pas de l’accélération de carrière d’un an du second rendez-vous de carrière, et terminant sa carrière à l’échelon 5 de la hors classe aura un manque à gagner d’environ 14 000 € sur sa carrière. (Soit près de 30 000 € s’il n’a pas bénéficié de l’accélération de carrière de l’échelon 6)

  • Rendez-vous de carrière pour l’accès au grade hors classe à partir du 9? échelon

Cette appréciation qui est définitive peut vous faire perdre deux ans avant le passage à la hors classe.

Un enseignant C, bénéficiant d’une appréciation défavorable qui lui impose deux années d’attente avant le passage à la hors classe et qui termine sa carrière à l’échelon 5 de cette hors classe aura de la même manière un manque à gagner d’environ 20000 € sur sa carrière*.

Pour mieux comprendre consultez notre simulation
>>> Cliquez ici<<<

Le libre arbitre ou encore les quotas ne doivent pas vous porter préjudice financièrement et moralement : ces rendez-vous de carrière sont une reconnaissance par l’institution de votre investissement !

N’ATTENDEZ PAS POUR CONTESTER
L’APPRÉCIATION FINALE AVEC LE SNALC

Comment faire :

Le temps est compté, vous avez 30 jours pour réagir depuis la publication de votre avis final.
Envoyez sans plus attendre un mail à destination de premierdegre@snalc.fr avec pour objet « Recours rendez-vous de carrière »
Expliquez votre situation en précisant votre département.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email