Ne manquez pas les aides de la rentrée

© pxhere-1159672

Certaines aides, notamment de l’action sociale, sont particulièrement bienvenues au moment de la rentrée scolaire. Elles ne sont pas toutes soumises à conditions de revenus. Il ne faut pas hésiter à contacter le service social de la DSDEN ou à se renseigner sur le site du rectorat.

Le SNALC vous présente dans cet article les aides auxquelles il faut penser au moment de la rentrée scolaire.

 

Les Chèques Emploi-Service Universels

Les PE ont accès aux CESU pour une prise en charge partielle des frais de garde de leurs enfants de 0 à 6 ans. Cette aide financière permet de financer les frais de crèche, halte-garderie, jardin d’enfants, garderie périscolaire, assistant(e) maternel(le), garde à domicile, garde partagée, garde occasionnelle ou encore baby-sitting.

L’allocation aux étudiants handicapés de 20 à 27 ans     

Cette aide est versée si l’enfant du PE handicapé ou atteint d’une maladie chronique justifie de la qualité d’étudiant, d’apprenti ou de stagiaire au titre de la formation professionnelle.

Le logement social interministériel

En tant qu’employeur, l’État met à disposition des logements réservés dans toute la France pour les agents dont les ressources n’excèdent pas le seuil fixé par la réglementation en matière de logement social.

Par ailleurs, des mesures ministérielles ont été mises en place dans les académies d’Amiens, de Créteil, de Lille et de Versailles, permettant la réservation de logements sociaux destinée à accompagner prioritairement des personnels enseignants néo-titulaires. 

L’aide à l’installation des personnels (AIP et AIP ville)

Il s’agit d’une aide de 700 € destinée à accompagner l’accès au logement locatif des fonctionnaires “primo-arrivants” dans la fonction publique de l’État.

Elle concerne également les PE affectés dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville. L’aide se monte alors à 1500 €.

L’aide du comité interministériel des villes (CIV)

Il s’agit d’une aide à l’installation et à l’équipement en faveur des personnels nouvellement affectés dans certains établissements difficiles situés en zone urbaine.

 L’indemnité de frais de changement de résidence (IFCR)

Le PE affecté dans une nouvelle résidence administrative peut bénéficier, sous conditions, d’une prise en charge de ses frais de déménagement, partielle ou totale.

Le PE doit avoir accompli au moins 5 ans dans sa précédente résidence administrative si le changement d’affectation intervient à sa demande pour pouvoir y prétendre.

Cette condition de durée est réduite à 3 ans lorsqu’il s’agit de la première mutation dans le corps.

L’action sociale d’initiative académique (ASIA) et les sections régionales interministérielles d’action sociale (SRIAS)

Les SRIAS et les ASIA proposent des aides dans différents domaines tels que le logement (aide au paiement de la caution), les loisirs (activités sportives et culturelles), les frais d’études supérieures, la garderie périscolaire, la restauration scolaire.

Attention, ces aides varient selon les académies et sont attribuées dans la limite d’enveloppes budgétaires. Il faut donc s’adresser au service d’action sociale de la DSDEN, au service social du rectorat ou au SRIAS de son académie.

Vos délégués du SNALC restent à votre disposition pour vous orienter parmi les dispositifs qui existent et répondre à vos questions.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email