LCI – Le SNALC entendu, les personnels seront vaccinés en priorité

« … On a été assez satisfaits d’entendre le président de la république ce matin, d’autant plus que le SNALC, […] avait envoyé ce matin même une lettre ouverte au premier ministre pour demander la priorité de vaccination… » (Jean-Rémi Girard)

Sur LCI, Jean-Rémi Girard réagit à l’annonce d’Emmanuel Macron sur la vaccination des personnels de l’Éducation nationale.
Cliquez sur l’image pour accéder à l’enregistrement :

À retrouver sur le site de LCI. Interview du 23 mars 2021 dans Le Club Le Chatelier

Citation:
Bénédicte LE CHATELIER : Bonjour Jean-Rémi Girard. Merci d’être avec nous.

Bonjour.

Bénédicte LE CHATELIER : Vous êtes professeur de lettres et président du SNALC pour le premier et second degré. Vous dites enfin : « on va flécher les vaccins vers nous » ; vous êtes content ?

Oui, tout à fait. On pense que c’est une mesure qu’il fallait prendre. Elle avait été d’ailleurs annoncée en janvier, avant de nous dire que finalement cette priorité était abandonné. On a été assez satisfaits d’entendre le président de la république ce matin, d’autant plus que le SNALC, avec deux autres organisations représentatives, la CFDT et l’UNSA, avait envoyé ce matin même une lettre ouverte au premier ministre pour demander la priorité de vaccination. On voit que la réaction a été extrêmement rapide.

Bénédicte LE CHATELIER : Et sur le terrain, on est d’accord, les enseignants sont en demande, de façon globale pour aller se faire vacciner ?

Oui, il y a une très forte demande des enseignants et pas que des enseignants. Je tiens à préciser qu’il y a d’autres catégories de personnels qui sont au contact des élèves : les assistants d’éducations, les surveillants, les CPE, les assistants d’élèves en situation de handicap, probablement les personnels les plus proches des élèves au quotidien. On pense que toutes ces catégories là, a minima, nécessitent de bénéficier d’une priorité vaccinale parce qu’on est dans les principaux lieux de brassage du pays aujourd’hui, y compris dans les 16 départements qui connaissent un confinement.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email