Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Climat scolaire
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Situation sanitaire
Souffrance et risques psycho-sociaux
Enseignement privé : nos articles
Privé : contes et légendes
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Examens, évaluation
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - quotidien
Avantages - sorties
Avantages - vacances
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
« Choc des savoirs »
Dossiers du mois
École inclusive
Laïcité et valeurs de la République
Réforme du lycée
Rémunérations
Grenelle et agenda social
Les métiers
AED
AESH
AESH : Contrat
AESH : Droits et devoirs
AESH : Infos en bref
AESH : Le SNALC s’adresse au ministre
AESH : Métier et carrière
AESH : PIAL et inclusion
AESH : Positions et revendications
AESH : Protection des personnels
AESH : Rémunération et retraite
Contractuels enseignants, CPE, Psy-EN
Contractuels : Contrats
Contractuels : Droits et devoirs
Contractuels : Infos en bref
Contractuels : le SNALC s'adresse au ministre
Contractuels : Métier et concours
Contractuels : Positions et revendications
Contractuels : Protection des personnels
Contractuels : Rémunération et retraite
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, Bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Nos publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Le SNALC reste le seul syndicat engagé pour les lettres classiques

© istockphoto_Grafissimo-2150336720

Depuis toujours, le SNALC s’engage pour la défense des langues anciennes et des professeurs qui les enseignent.

Conditions de travail

Le SNALC interpelle depuis plusieurs années la DGRH sur les problèmes de ventilations de services (VS) des professeurs de lettres classiques comportant un complément de service en lettres modernes pour les heures de français qu’ils effectuent dans le même établissement. Nous avions obtenu une audience le 19 avril 2021 et la confirmation orale que cette façon de rédiger les VS n’était pas règlementaire.  Cette pratique n’a d’ailleurs pas cours dans toutes les académies. Malgré cela, en ce printemps 2024, le rectorat de Créteil a publié une note de service officielle à destination des chefs d’établissements pour faire remonter les heures de français sous le label « complément de service en Lettres modernes » ! Le SNALC a aussitôt saisi la DGRH et le rectorat de Créteil a fait marche arrière. Il faut maintenant que la consigne soit bien diffusée auprès de tous les rectorats, comme nous le demandons.

Sanctuarisation des heures de LCA en collège

Dans l’arrêté du 15 avril 2024 du « choc des savoirs », l’article 7 fixe enfin les horaires de LCA en collège : 1 h en 5e et 2 h en 4e et 3e.  Le SNALC avait déposé un amendement proposant 2 h en 5e, rejeté par l’administration. Toutefois, malgré l’avancée que constitue cet arrêté, sa concomitance avec la mise en place des groupes de besoin est problématique : regroupements de niveaux, non-application pure et simple de l’arrêté, voire suppression d’option quand le financement des groupes doit être pris sur la marge. 

C’est pourquoi le SNALC continuera à se battre pour qu’une dotation spécifique soit systématiquement accordée pour les LCA, permettant de garantir les horaires officiels et le nombre de groupes nécessaires pour satisfaire la soif de connaissance de tous les élèves souhaitant suivre cette option et enfin rendre des conditions de travail dignes aux professeurs.


Article paru dans la revue Quinzaine universitaire n°1491 du 12 juillet 2024