Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Le fractionnement des jours de congés pour les AED et AESH

© Pixabay_OpenClipart-Vectors

Les fonctionnaires et agents contractuels de droit public non enseignants bénéficient de 1 ou 2 jours de congés supplémentaires, appelés journées de fractionnement, lorsque une partie des congés payés est posée en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre.

 

En effet, l’article 1 du décret 84-972 du 26/10/1984 relatif aux congés annuels des fonctionnaires de l’État stipule : « Un jour de congé supplémentaire est attribué à l’agent dont le nombre de jours de congé pris en dehors de la période du 1er mai au 31 octobre est de cinq, six ou sept jours ; il est attribué un deuxième jour de congé supplémentaire lorsque ce nombre est au moins égal à huit jours ».

Jusqu’à maintenant, ce droit n’a jamais été reconnu aux AED et AESH, qui remplissent pourtant bien les conditions pour en bénéficier : avoir un contrat de droit public, être agent non titulaire de l’État et ne pas être enseignant.

Suite à une interpellation du Ministère pour demander l’application de ce droit aux assistants d’éducation, ce dernier, par un courrier daté du 3 juillet 2018, enjoint aux Recteurs d’accorder aux AED ces jours de fractionnement.

En conséquence, il faut donc diminuer l’horaire annuel de l’équivalent en heures travaillées soient au maximum 14 heures pour 2 jours. Les obligations de service, pour un temps complet, doivent donc être calculées sur un volume annuel de 1593 heures au lieu de 1607.

Bien que le courrier du ministère ne fasse référence qu’aux AED, les AESH sont eux aussi titulaires d’un contrat de droit public, et à ce titre, ont également droit à ces jours de fractionnement. Mais étant donné qu’ils sont malheureusement souvent employés à temps incomplet, la diminution s’effectuera au prorata de leur quotité de service. Ainsi, un AESH à 75% verra son horaire annuel diminuer de 14h x 75% soit 10,5 heures ou 10 heures et 30 minutes.

Toutefois, vu l’inertie qui règne au sein de l’Éducation nationale, il y a fort à parier que cette nouvelle mesure ne soit pas encore appliquée. Le SNALC demande donc de refaire les emplois du temps des AED et des AESH à la lumière de cette directive particulièrement bienvenue.

Le SNALC invite également les AED et les AESH à faire une demande de modification d’emploi du temps (modèles de lettres à la fin de cet article) à leur supérieur hiérarchique (le Chef d’établissement pour les AED, le DASEN pour les AESH).

Tableau récapitulatif de l’impact du fractionnement des jours de congés sur la durée hebdomadaire de service des AED

 

Sans fractionnement des jours de congés :

1607 heures

Avec fractionnement des jours de congés :

1593 heures

(1607 – 14)

Réduction du temps hebdomadaire (en minutes)

Sans fractionnement des jours de congés :

803 heures 30 minutes

Avec fractionnement des jours de congés :

796 heures 30 minutes

(803,5 – 7)

Réduction du temps hebdomadaire (en minutes)

Service de 39 semaines

Temps complet

Mi-temps

Avec crédit formation

36 heures 05

35 heures 43

22

18 heures 02

17 heures 51

11

Sans aucune formation

41 heures 12

40 heures 50

22

20 heures 36

20 heures 25

11

Service de 45 semaines

Temps complet

Mi-temps

Avec crédit formation

31 heures 15

30 heures 57

18

15 heures 37

15 heures 28

9

Sans aucune formation

35 heures 42

35 heures 24

18

17 heures 51

17 heures 42

9

Le crédit formation (universitaire ou professionnelle) est de 200 heures pour un AED à temps complet et de 100 heures pour un AED à mi-temps.

Ces 1593 heures sont à proratiser à la quotité de service de l’AED : 1433 heures et 42 minutes pour une quotité de 90%, 1274 heures et 24 minutes pour 80%, 1194 heures et 45 minutes à 75%… Tout comme le crédit formation : 180 heures pour une quotité de 90%, 160 heures pour une quotité de 80%, 150 heures pour une quotité de 75%…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email