Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Et pendant ce temps… (lettre n°44)

© pxhere-1334738



Modification du CAFIPEMF : les textes ont été publiés !

L’arrêté et le décret concernant la nouvelle mouture du CAFIPEMF ont été publiés au journal officiel du 5 mai 2021.
Ces textes que nous vous avions détaillés dès janvier sont applicables pour les nouveaux candidats dès la rentrée de septembre 2021. La visite-conseil de l’IEN et les inscriptions devraient donc se tenir avant la fin de l’année scolaire 2020-2021.
Les candidats admissibles à l’issue des sessions de 2020 et 2021 passeront quant à eux cette année les épreuves de l’ancienne mouture (mémoire et épreuve de pratique professionnelle).
Ils seront dispensés à compter du 1er septembre 2022 seulement de la première épreuve de la nouvelle version du CAFIPEMF, pour deux nouvelles sessions sur une période de quatre années.
L’année scolaire 2021-2022 sera donc une année de transition durant laquelle les deux versions du concours cohabiteront.

Les priorités ministérielles

Après avoir nié la circulation du virus dans les écoles, refusé de considérer l’acquisition de purificateurs d’air (contrairement à l’Allemagne), rendu des centaines de millions d’euros à Bercy, réécrit dix fois le protocole sanitaire super-méga-giga-ultra-archi renforcé, notre ministre a eu une nouvelle priorité : publier un décret au Journal Officiel du 5 mai 2021 sur la taille des palmes académiques.
Vous saurez donc que la croix de chevalier des Palmes académiques passe de 30 à 35 mm, son ruban passant de 11 à 37 mm, et que le ruban de la croix d’officier passe de 22 à 37 mm.
Pour la vaccination, la fourniture de masques et de purificateurs d’air, les classes en demi-jauges ou la revalorisation salariale, ne pressez pas le ministre, il a plus important à faire. Lancer quelques polémiques pour faire écran de fumée et se réjouir des résultats des matchs de sports collectifs. Ce qui, avouons-le, est d’une importance cruciale.

Pour la santé des personnels et des élèves, les conditions de travail, les salaires, les retraites ou l’inclusion forcée, circulez et silence dans les rangs.