Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Et pendant ce temps… Lettre janvier 2022

© pxhere-1334738

Enquête Enabee : enquête sur le bien-être des enfants

Santé Publique France lance une enquête épidémiologique sur le bien-être des enfants de 3 à 11 ans. Cette enquête vise à recueillir des données statistiques sur le bien-être des enfants sur l’ensemble des temps de leur vie, à l’école, dans les temps périscolaires, de loisirs et bien sûr dans les familles. Cette enquête sera soumise à acceptation des familles mais aussi des enseignants et se déroulera au printemps 2022.

En janvier 2022 une passation pilote dans 20 écoles des académies de Créteil et Orléans-Tours doit permettre de tester le dispositif et les conditions de passation. Les conditions d’anonymat sont réunies sous le contrôle de la CNIL et d’un comité scientifique.

Néanmoins, le SNALC sera particulièrement attentif lors de la seconde période d’échanges au printemps aussi bien en ce qui concerne l’anonymat, que la sécurisation et l’utilisation des données. La finalité de l’exercice doit rester statistique et cette enquête ne doit pas remettre en cause le travail de l’enseignant. Il sera certainement intéressant utile d’avoir des données épidémiologiques sur les enfants de cet âge, ce qui ne manquera pas, nous en sommes sûrs, de venir confirmer un certain nombre de constats des enseignants.

 

CESU garde d’enfant de moins de 6 ans : demandez-les !

 

Au titre de l’action sociale, les professeurs des écoles ont accès aux chèques emplois service universels. Ces CESU sont entièrement préfinancés par l’employeur. Ils permettent de rémunérer les prestations de garde assurées à titre onéreux pour les enfants de moins de 6 ans des PE.

Le montant de cette aide varie de 200 à 840€ par année civile et par enfant à charge. Cette somme est modulée en fonction de la situation familiale, des ressources et du lieu de résidence.

Les CESU sont délivrés sous format papier ou dématérialisé. Il est possible de les utiliser pour financer le salaire net d’une assistante maternelle agréée, d’une personne employée à domicile ou encore la facture d’un prestataire de service ou d’un établissement spécialisé (crèche, halte-garderie, jardin d’enfant, garderie périscolaire en école maternelle ou élémentaire).

Pour mieux connaître le dispositif, effectuer une simulation, déposer votre dossier ou encore utiliser vos tickets CESU, rendez-vous sur le site spécifique à la fonction publique.

Attention, les démarches sont assez longues ; le SNALC vous conseille donc de faire votre demande dès le début d’année 2022.

Revalorisation de l’indemnité des CPC

 

Les volontaires pour devenir Conseillers Pédagogiques du 1er degré ne semblent pas se bousculer au portillon ces dernières années. Leurs missions auraient peut-être bien besoin d’être recentrées, ce que le SNALC n’avait pas manqué de soulever lors des 4  groupes de travail  « Esprit d’équipe » de l’agenda social.

L’arrêté du 3 décembre 2021 modifie donc le montant de l’indemnité de fonctions des CPC au 1er janvier 2022, celle-ci passant de 1000 à 1500€.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email