Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Et pendant ce temps… Lettre février 2022

© pxhere-1334738

Préau : le comité d’entreprise qui n’en est pas un !

 

Parmi les promesses du Grenelle de l’éducation, celle de développer une offre de prestations culturelles, sociales, sportives, touristiques et de loisirs pour les personnels figurait en bonne place. C’est ce qu’a tenté de mettre en place le ministère avec Préau.

 

Dans les entreprises, c’est l’employeur qui finance le CE en lui versant un pourcentage de la masse salariale (au moins 0,22%). Ramené aux 1,3 millions de personnels de notre ministère, cela devrait induire un budget intéressant et des avantages substantiels.

 

Mais rien de tout cela dans l’Éducation nationale ; sous ses faux-airs de comité d’entreprise, Préau est en réalité une association qui propose des prestations accessibles… après paiement ! Il faut donc s’acquitter de 10€, à l’aveugle, pour entrer dans l’association et enfin découvrir les offres dont il est possible de bénéficier. Pour le SNALC, c’est inadmissible et aux antipodes d’une avancée sociale.

 

Si ce n’est pas encore le cas, adhérez plutôt au SNALC. Au-delà de l’accompagnement dont les adhérents bénéficient, ils profitent également des offres promotionnelles et des tarifs attractifs négociés dès 2014 par le SNALC. AVANTAGES-SNALC est un service inédit qui regroupe des offres dans de grandes enseignes de services, parfumerie, culture, spectacles, presse, optique, location, voyages et vacances, bien-être, garde d’enfants, restaurants, confiserie, chocolats…

 

Détachement dans la fonction publique

La note de service du 17-12-2021, parue au BO n°1 du 6 janvier 2022, précise les conditions du détachement auprès d’une administration ou d’un établissement public relevant de la fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière, ou dans le monde associatif. Cela permet d’exercer soit des fonctions d’enseignement, soit d’autres fonctions.

Le SNALC vous rappelle que toute première demande étant soumise à l’avis de l’IA-DASEN, il vaut mieux ne pas tarder, les dossiers de demande de détachement devant être parvenus à la DGRH au plus tard le 31 mars 2022.

Pour consulter les postes proposés, rendez-vous sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email