Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

ENQUÊTE SUR LE CLIMAT SCOLAIRE : UN NON-ÉVÉNEMENT ?

ENQUÊTE SUR LE CLIMAT SCOLAIRE : UN NON-ÉVÉNEMENT ?

Par Maxime REPPERT,
secrétaire national aux conditions de travail et au climat scolaire
conditionsdetravail@snalc.fr
Le 21 janvier 2020

Du 11 mars au 5 avril 2019, Le Ministère avait lancé sa première enquête sur le climat scolaire auprès des personnels du second degré de l’éducation nationale via internet. Si nous avions salué l’initiative, nous avions toutefois émis quelques sérieuses réserves, notamment sur la question de l’anonymat.

Neuf mois plus tard, en décembre, la DEPP a publié les résultats.

Seuls 45 000 personnels de l’Education nationale ont répondu à ce questionnaire : des enseignants (du public et du privé), des personnels de direction, de vie scolaire et des personnels administratifs.

Si le Ministère a présenté des éléments « positifs » pour son image, intéressons-nous à des éléments clés de réflexion concernant le public
Cette enquête étant consultable en ligne, intéressons-nous à quelques chiffres concernant le public :

  • Les 2/3 des enseignants interrogés (66,8%) déclarent avoir une charge de travail excessive. Seul un tier pense avoir assez de temps pour faire correctement son travail (36,5%),
  • La moitié environ estime avoir une formation inadaptée et insuffisante (49,8%) ainsi que des moyens inadaptés et insuffisants (54,6%),
  • 42,3% des collègues n’ont pas le sentiment d’appartenir à une équipe,
  • 41,1% des professeurs du public estiment qu’il n’y a pas du tout ou pas beaucoup de violence dans l’établissement,
  • 38,5% seulement des enseignants pensent pouvoir poursuivre leur carrière jusqu’à la retraite.

Les résultats sont moins nets concernant les personnels non enseignant et les enseignants du privé (moyens et politique de gestion des personnels/élèves différents pouvant expliquer cela).

Cette enquête souligne bien ce que nous dénonçons depuis des années : l’isolement, la surcharge de travail, le manque de moyens/ reconnaissance, la violence en milieu scolaire l’épuisement des collègues.

Il convient d’ailleurs de se demander si les chiffres n’auraient pas été encore plus révélateurs avec un anonymat plus sérieux ainsi qu’une participation plus massive. Les hypothèses ne manquent pas mais en attendant, la souffrance est bien présente. Et le SNALC continuera à la combattre.

https://www.snalc.fr/strasbourg/article/5026/ (article : la face cachée de l’école inclusive)

https://snalc.fr/wp-content/uploads/QU1436.pdf (page 14: article Philippe Frey)

https://snalc.fr/wp-content/uploads/QU1436.pdf (page 15: article Frédéric Eleuche)