Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC : les offres V2
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les conditions de travail
Organisation du travail
Santé et risques psycho-sociaux
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

En 2021, 21 raisons d’être au SNALC

Mot du président

Jean-Rémi GIRARD
Edito de la revue Quinzaine universitaire n°1448 du 8 janvier 2021

Parce qu’il est totalement indépendant, qu’il n’est contraint par aucune fédération ou confédération, et qu’il n’a donc qu’un seul discours à porter : le vôtre.

Parce qu’il ne vit que des cotisations de ses adhérents et qu’il ne rend ainsi de comptes à personne d’autre qu’à vous.

Parce qu’il est représentatif, ce qui lui permet de suivre votre dossier et tout ce qui se dit ou se passe au ministère et dans tous les rectorats, en métropole comme en Outre-mer.

Parce que sa voix porte loin et qu’il est capable d’expliquer, d’argumenter, de débattre et de combattre dans tous les grands médias du pays.

Parce qu’il ne pratique pas le clientélisme et qu’il défend tous les personnels, les titulaires comme les non-titulaires, les agrégés comme les AESH, les directeurs comme les conseillers de formation continue… car il est humaniste.

Parce qu’il est toujours constructif, mais jamais naïf.

Parce qu’il informe de façon précise et complète, que ce soit sur les salaires, sur la situation sanitaire ou sur les pitreries du ministère (voir le dossier du mois page suivante).

Parce qu’il est moderne, qu’il sait communiquer avec efficacité sur les réseaux sociaux et vous apporter les dernières nouvelles sur son application téléphonique.

Parce qu’il est classique, qu’il sait toujours développer des idées à l’écrit, défendre nos disciplines et qu’il n’a jamais oublié que l’École est là pour transmettre des savoirs.

Parce qu’il est le syndicat représentatif le moins cher, et qu’il peut le prouver.

Parce qu’il défend réellement la liberté pédagogique, qu’il a l’intention de continuer, et qu’il vous donne tous les outils pour l’exercer.

Parce qu’il vous propose ce que votre employeur n’arrive pas à vous proposer : une assistance juridique, des conseils personnalisés, des outils de prévention et de remédiation à la souffrance au travail ainsi que des conseils en matière d’évolution professionnelle avec mobi-SNALC, et même un « comité d’entreprise » avec Avantages SNALC.

Parce qu’il est constitué de collègues comme vous, qui ne font pas du syndicalisme par carriérisme, mais qui veulent défendre notre École et ses personnels.

Parce qu’il a compris depuis longtemps que la première des batailles à mener, c’est celle de la rémunération et des conditions de travail.

Parce qu’il sait appeler à la grève quand c’est nécessaire (comme le 26 janvier prochain), mais qu’il ne le fait jamais par automatisme ou par paresse.

Parce qu’il n’a peur de personne et qu’il ne cède à aucune pression.

Parce qu’il aborde les sujets que la plupart des autres évitent, et utilise les mots exacts pour nommer les choses.

Parce qu’il n’hésite pas à faire des vagues.

Parce qu’il sait que nous sommes des professionnels, qu’il ne compare jamais les personnels à des élèves et qu’il n’accepte jamais ce type de comparaisons.

Parce que lorsqu’il y a un problème, il ne répète pas comme un perroquet « il faut davantage de formation initiale et continue ».

Parce qu’il progresse chaque année en nombre d’adhérents, et que ce n’est sûrement pas un hasard.

Pour toutes ces raisons, et sans doute pour beaucoup d’autres, le SNALC est votre syndicat.

Nous ne faisons pas que vous souhaiter une bonne année : nous nous mettons à votre service pour qu’elle le soit réellement. Notre bonne résolution, c’est de continuer à être à vos côtés.

Le président national, Jean-Rémi GIRARD

le 8 janvier 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email

Lire aussi