CTM du 6 mai 2021: déclaration du SNALC

© iStock - piranka Lintang

Déclaration publiée le 6 mai 2021
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC

Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les représentants de l’administration,
Mesdames et messieurs les membres élus du comité,

Le SNALC se contentera d’un rapide rappel sur trois points d’importance, sans revenir sur les annonces faites par le ministre hier, puisque nous nous sommes déjà publiquement exprimés sur le sujet (voir notre communiqué “BACCALAURÉAT : PITOYABLE”)

  • Sur la campagne d’auto-tests, est-il prévu de revenir à la raison quant à ses modalités d’organisation? Le gouvernement a tout de même réussi l’exploit de se mettre tout le monde à dos alors même qu’il y a un large consensus sur l’intérêt du déploiement massif des auto-tests.
  • Sur la vaccination, le SNALC se déclare incapable de faire une déclaration qui maintienne un niveau de langue correct et respecte les standards élémentaires de politesse.
  • Enfin, sur le Grenelle (et sur la répartition de l’enveloppe de 45 millions), y’a-t-il quelqu’un qui s’en préoccupe encore au ministère ?

Je vous remercie.

——————
Lire aussi :
PERSONNELS SOCIAUX : expression commune des organisations représentatives au CTM du 6 mai 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email