Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Comité technique ministériel du 26 janvier : déclaration du SNALC

© iStock - piranka Lintang

Monsieur le Ministre,
Mesdames et Messieurs les représentants de l’administration,
Mesdames et Messieurs les membres élus du comité

 

Au-delà de la seule question de la gestion de la crise sanitaire, le SNALC rappelle que les préoccupations principales des personnels sont la rémunération et les conditions de travail.

Sur la première, la fameuse « revalorisation » promise par le ministre a fait pschit, et n’est « historique » que par sa faiblesse, voire son inexistence pour de très nombreux collègues.

Sur les secondes, la suppression de près de 8000 postes dans le second degré ou l’organisation des PIAL pour les AESH, par exemple, ne vont pas dans le sens de l’amélioration. Les dotations horaires qui sont tombées dans les collèges et les lycées ne permettent clairement pas une amélioration du système scolaire et de la qualité de l’enseignement des élèves : elles constituent au contraire une régression.

Le SNALC appelle donc les personnels à la grève demain, jeudi 27 janvier.

Tant que nous ne serons pas payés à la hauteur de nos compétences et de la difficulté de nos missions, passage nécessaire pour regagner le respect de notre métier dans l’opinion publique et les médias ; tant qu’on accumulera des missions sur les missions, des réunions sur les réunions, tout cela sans aucune reconnaissance financière, l’École et ses personnels demeureront en crise, y compris en crise des recrutements.

Vous voulez un système scolaire efficace, reconnu dans le monde entier pour sa qualité, avec des enseignants et des personnels « du XXIe siècle » ? Alors payez-nous, plutôt que de payer des sommes énormes à des consultants en blabla pour produire des rapports bidons. Si vous avez l’argent pour financer l’inutile, alors vous devez pouvoir trouver l’argent pour rémunérer le nécessaire.

 

Je vous remercie.