Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

Circulaire école inclusive : plus de questions que de réponses

CIRCULAIRE ÉCOLE INCLUSIVE :
PLUS DE QUESTIONS QUE DE RÉPONSES

© iStock KatarzynaBialasiewicz

Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1431, juillet 2019
Par Xavier PERINET-MARQUET, membre du Bureau national

En plus de l’habituelle circulaire de rentrée, paraît cette année une circulaire distincte dite « circulaire école inclusive ». Interrogé sur le projet de circulaire, le SNALC en a profité pour rappeler sa position sur l’inclusion. Si certains élèves bénéficient d’inclusion en classe ordinaire, celle-ci ne peut être généralisée à tous sans discernement. Nous avons rappelé que l’inclusion n’est possible que si elle est bénéfique et profitable à tous et ne doit pas être un prétexte à supprimer des postes dans l’enseignement spécialisé, le médico-social et le médical.

Une partie de la circulaire se concentre sur l’organisation de l’école inclusive. Sur les PIAL, le SNALC est plus que réservé comme il l’a déjà écrit et exprimé à maintes reprises. On sait que ces dispositifs visent à « optimiser » les ressources et à les « gérer » au mieux. Ce qui ne répond absolument pas aux revendications et besoins des AESH. Le SNALC en a donc profité pour rappeler nos revendications pour nos collègues.

Pour les enseignants, une plate-forme de ressources doit voir le jour. Si l’idée est bonne, la reconnaissance en termes d’horaire (6 heures sur les ORS) pour le travail de contact avec les équipes de soins et les réunions est bien insuffisante au regard du temps passé par les collègues à suivre les élèves à besoins éducatifs particuliers.

Deux autres points nous alertent. Le premier concerne les parcours des élèves qui seront supervisés par les IEN et les CDE. Leurs connaissances de ces situations sont souvent très insuffisantes, on se dirige donc vers un pilotage purement administratif et non global. Le second point concerne la création d’une commission départementale premier degré pour les cas les plus complexes. L’idée est intéressante mais aucun détail n’est précisé sur la composition, les attributions et le pouvoir réel de cette commission. D’autant plus que le nombre de situations extrêmes ne cesse d’augmenter, et que la hiérarchie a une fâcheuse tendance à faire porter sur les personnels les échecs de l’inclusion sur fond de réduction de moyens dans le médical et le médico-social.¦

contact :
info@snalc.fr