C dans l’air – Doubler le salaire des professeurs ?

« Il y a 30 ans, un enseignant avait un bien meilleur pouvoir d'achat qu'aujourd'hui ! »
Jean-Rémi Girard
Président du SNALC

La question des augmentations de salaires s’invite dans le débat économique et dans la campagne présidentielle. À sept mois du scrutin, plusieurs prétendants à l’Élysée avancent même des propositions-choc […]

Jean-Rémi Girard, président du SNALC, syndicat de l’école au supérieur,  répond aux questions de C dans l’air le 14 septembre 2021 (France.tv s’inscrire pour voir l’émission)

Jean-Rémi GIRARD, président de syndicat et professeur de français au lycée dénonce ce retard salarial depuis des années.

Donc là, on est sur un salaire de tout début de carrière d’un stagiaire, on voit qu’on est en dessous de 1500 €, plus précisément à 1489 € très précisément. Moi qui suis agrégé, c’est à dire qui passe le concours le plus difficile, je suis à 2250 €, donc un peu plus avant le prélèvement à la source, j’ai 40 ans et 16 ans de carrière derrière moi. Il y a 30 ans, un enseignant avait un bien meilleur pouvoir d’achat qu’aujourd’hui ! Donc cela implique des difficultés à acheter certaines choses, à partir en vacances, à pouvoir habiter dans la ville dans laquelle on enseigne ! Certaines villes ont des loyers très élevés, c’est compliqué ! Devenir propriétaire est très difficile pour beaucoup d’enseignants aujourd’hui ! Nous pensons que nous sommes dans une situation de crise de l’Éducation nationale depuis de nombreuses années. Nous espérons que l’éducation sera un enjeu de cette campagne électorale et qu’on ne sera pas juste sur des promesses devant un micro.

 
« Certaines villes ont des loyers très élevés, c'est compliqué ! Devenir propriétaire est très difficile pour beaucoup d'enseignants aujourd'hui ! »
Jean-Rémi Girard
Président du SNALC
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email