Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur

Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Climat scolaire
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Situation sanitaire
Souffrance et risques psycho-sociaux
Enseignement privé : nos articles
Privé : contes et légendes
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Examens, évaluation
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - quotidien
Avantages - sorties
Avantages - vacances
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
« Choc des savoirs »
Dossiers du mois
École inclusive
Laïcité et valeurs de la République
Réforme du lycée
Rémunérations
Grenelle et agenda social
Les métiers
AED
AESH
AESH : Contrat
AESH : Droits et devoirs
AESH : Infos en bref
AESH : Le SNALC s’adresse au ministre
AESH : Métier et carrière
AESH : PIAL et inclusion
AESH : Positions et revendications
AESH : Protection des personnels
AESH : Rémunération et retraite
Contractuels enseignants, CPE, Psy-EN
Contractuels : Contrats
Contractuels : Droits et devoirs
Contractuels : Infos en bref
Contractuels : le SNALC s'adresse au ministre
Contractuels : Métier et concours
Contractuels : Positions et revendications
Contractuels : Protection des personnels
Contractuels : Rémunération et retraite
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, Bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Nos publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

BFMTV – L’autorité, c’est être considérés dans la société

« ...c'est beaucoup de paroles et vous savez, nous sommes très vigilants au niveau du SNALC par rapport aux promesses qui sont faites parce qu'on se rend compte que très souvent, une fois que les personnes sont élues, les promesses n'aboutissent pas ou alors pas de la façon dont nous aurions voulu. »
Maxime Reppert
Vice-président du SNALC

Jordan Bardella a affirmé ce lundi vouloir effectuer un “big bang de l’autorité” à l’école dès la rentrée 2024 pour en faire “un asile inviolable”. Le président du Rassemblement national appelle aussi à “mettre un terme à l’idéologie du ‘pas de vague’ et au recul de la République dans ses propres institutions”

Maxime Reppert, Vice-président du SNALC, est l’invité, de Yves Calvi dans Calvi 3D le 24 juin 2024.

BFMTV. – Yves CALVI

L’uniforme obligatoire, l’interdiction des téléphones portables, le vouvoiement des enseignants, tout cela est-il nécessaire pour restaurer l’autorité dans nos écoles et que la boutique tourne bien ?

SNALC – Maxime REPPERT

Ce sont des thématiques que j’ai déjà entendues par le passé et quand on regarde bien, on est surtout sur, j’ai envie de dire, des éléments qui ont plutôt une portée symbolique.

Or, ce que nous attendons au niveau du SNALC, ce ne sont pas des symboles, ce sont des actes.

Ce qui a été dit dans ce programme, et je rappelle d’ailleurs que notre syndicat est un syndicat de métier, que nous sommes apolitiques et que nous ne sommes pas des directeurs de conscience, eh bien ce qui a été dit reprend peu ou prou, si vous voulez, ce qui est dit actuellement par le gouvernement, c’est-à-dire parler de l’autorité, parler de sécurité.

Voilà, donc c’est beaucoup de paroles et vous savez, nous sommes très vigilants au niveau du SNALC par rapport aux promesses qui sont faites parce qu’on se rend compte que très souvent, une fois que les personnes sont élues, les promesses n’aboutissent pas ou alors pas de la façon dont nous aurions voulu.

Quand on parle par exemple d’autorité, moi je veux bien que l’on parle de vouvoiement des élèves, des élèves qui se lèvent, etc. Mais vous savez, l’autorité c’est avant tout des enseignants qui sont respectés, des enseignants qui se sentent considérés dans la société et des enseignants qui sont, j’ai envie de vous dire, mieux rémunérés.

« ...l'autorité c'est avant tout des enseignants qui sont respectés, des enseignants qui se sentent considérés dans la société et des enseignants qui sont mieux rémunérés.»
Maxime Reppert
Vice-président du SNALC