Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

BFM TV – PREAU, le nouveau “comité d’entreprise” de l’EN fait grincer des dents

« un comité d'entreprise payant et aux prestations inconnues avant de payer, c'est inadmissible »
Jean-Rémi Girard
Président du SNALC

L’association loi de 1901 Préau, réservée aux personnels actifs et retraités de l’Education nationale, de la Jeunesse et des sports, impose une adhésion payante pour accéder à des offres culturelles.

Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC,  réagit auprès de l’AFP.

L’association Préau, lancée mi-décembre à la suite du Grenelle de l’éducation pour proposer des prestations culturelles, sportives ou de loisirs aux personnels de l’Education nationale, a suscité des réactions irritées d’enseignants, qui déplorent notamment l’adhésion payante obligatoire pour y accéder.

Mais le lancement de Préau a suscité de nombreux commentaires acerbes d’enseignants sur les réseaux sociaux, critiquant notamment le fait que pour accéder aux offres les personnels doivent d’abord payer une adhésion de 10 euros à Préau.

Pour Jean-Rémi Girard, président du Snalc (Syndicat national des lycées, collèges, écoles et du supérieur), “un comité d’entreprise payant et aux prestations inconnues avant de payer, c’est inadmissible”. “On fait croire à un CE alors qu’en fait on demande aux personnels de payer”, là où “un CE est financé par l’employeur”, a-t-il réagi auprès de l’AFP.

Par ailleurs, “les premiers retours laissent penser que le retour sur investissement sera peu important”, car “il y a probablement une question de quantité et de qualité des offres”, estime-t-il. “Je ne crois pas que l’amélioration du bien-être des enseignants passe par 40 centimes de réduction sur une carte Carrefour”, a-t-il déploré.