Search
Filtres génériques
Correspondance exacte uniquement
Rechercher dans le titre
Rechercher dans le contenu
Filtrer par Catégories
Sélectionner tout
Conditions de travail - Santé
Conditions matérielles et temps de travail
Pôle santé-handicap
Relations et climat au travail
Souffrance et risques psycho-sociaux
L'enseignement privé
Le premier degré
Brèves
Carrière des PE
Classe
Droits et devoirs
Education prioritaire
Fonctions dans l'école
Inclusion
Infos pratiques
Lettres électroniques école
Mobilité
Pédagogie
Positions et revendications
Rémunérations, retraites
Risques, sécurité, souffrance
Le second degré
Collège
Education prioritaire
Lycée général et technologique
Lycée professionnel
Programmes & disciplines
Vie scolaire
Le SNALC
Action syndicale
Avantages-SNALC
Avantages - cadeaux
Avantages - culture, loisirs, sports
Avantages - vacances
Avantages - vie quotidienne
Elections professionnelles
L’édito du président
Le SNALC dans les médias
Qui sommes-nous ?
Vidéo-SNALC
Le supérieur
Les Actualités
Les dossiers
Grenelle et agenda social
La laïcité
Réforme du lycée
Rémunérations
Situation sanitaire
Les métiers
AED
AESH
Contractuels enseignants
CPE
Enseignants d’EPS
EPS : 1er degré
EPS : examens
EPS : formation - STAPS
EPS : pédagogie et enseignement
EPS : programmes
EPS : protection et revendications
EPS : situation sanitaire
EPS : UNSS
Enseignants du supérieur
Personnels administratifs
Personnels BIATSS
Personnels d’encadrement
Personnels de santé
Personnels ITRF, bibliothécaires
Personnels sociaux
Professeurs agrégés, certifiés, PLP
Professeurs des écoles
Psy-EN
Les parcours - la carrière
Congés, disponibilité, temps partiel
Échelons, corps, grade
Formations, concours, stagiaires
Mutations, détachement
Retraite
Les publications
Autres publications
La revue Quinzaine universitaire
Les éditions du SNALC
Les fiches info-SNALC
Les guides
Les lettres électroniques

ATTENTION AUX SUR-EFFECTIFS DANS LES LP

ATTENTION AUX SUR-EFFECTIFS DANS LES LP

Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1460, juin 2019
Par Guillaume LEFÈVRE, secrétaire national SNALC à l’enseignement professionnel

En plus de la suppression de postes en nombre sur les 3 ans à venir, la réforme de la voie professionnelle détériore grandement les conditions de travail des PLP. En effet, contrairement à ce qui se passe en CAP, l’organisation des horaires d’enseignement en BAC Pro ne permettra plus de dédoubler les classes automatiquement en fonction d’un seuil d’effectif selon des disciplines spécifiques (BO 21/07/2001). Désormais sera appliqué un volume complémentaire globalisé d’heures réparties selon les besoins (art 6-arrêté 21-11-18). Le calcul du VC diffère selon les secteurs et familles de métiers.


En secteur de la production, pour les divisions à effectif supérieur à 15, le VC est égal au nombre total divisé par 20 et multiplié par 13,5. Pour les divisions inférieures à 15, le rapport est le même mais multiplié par 6,75. Les divisions non regroupables ne bénéficient d’aucun VC d’heures professeurs.

Pour le secteur des services, l’organisation est similaire sauf que le seuil élève est de 18 et que le rapport est sur 24 et non plus 20.

De ce fait, les spécialités qui bénéficiaient de dédoublements et de faibles effectifs comme conducteur routier (6), automobile (11) ou hôtellerie (13) peuvent se voir refuser ces aménagements traditionnels en BAC Pro et imposer des élèves en plus.

Cependant, une phrase de ce même article 6 permet une interprétation propice à une meilleure pédagogie adaptée et des conditions d’apprentissage optimales : « Le volume complémentaire est corrigé pour les spécialités dont les équipements utilisés ou les contraintes d’espace et de sécurité en enseignement professionnel impliquent des groupes de taille adaptée.»

Par conséquent, si les hiérarchies intermédiaires locales en comprennent l’utilité, on peut s’opposer à l’imposition d’élèves en plus qui nécessiterait des travaux, des achats de machines ou de matériels alors que la politique du ministère est de faire des économies.

Le SNALC veillera à ce que cette bienveillance soit appliquée en faveur des élèves et des PLP dans les EPLE.¦

contact :
plp@snalc.fr