Redoublement : stop à la désinformation

Redoublement : stop à la désinformation

Publié le 06-11-2014

Communiqué de presse du SNALC-FGAF du 6 novembre 2014 :



Redoublement : stop à la désinformation !





Le SNALC-FGAF a pris connaissance de la note d'information de la DEPP (Direction de l'évaluation, de la Prospective et de la Performance) consacrée à la baisse du redoublement. Ce document est consternant.

En effet, le SNALC-FGAF réfute catégoriquement la prétendue « meilleure réussite des élèves » qui accompagnerait la baisse du redoublement. La DEPP ose se fonder sur les taux de passage en seconde générale et technologique ainsi que sur les chiffres du baccalauréat pour affirmer cette énormité. Nous rappelons que l'administration est quasiment maîtresse de l'évolution de ces chiffres, et que cette hausse est avant tout due à des pressions exercées sur les professeurs, les chefs d'établissement et les correcteurs des examens. Il est regrettable que la DEPP ne se soit pas intéressée, par exemple, au taux d'échec en Licence : son bilan eût été probablement différent, alors. Elle aurait également pu s'appuyer sur ses propres chiffres (!), qui montrent qu'actuellement, en fin de CM2, plus de 20% des élèves ne maîtrisent pas la compétence « maîtrise de la langue française », et plus de 30% « les principaux éléments de mathématiques, la culture scientifique et technologique ».

Le SNALC-FGAF tient à rappeler qu'on ne peut en une ligne affirmer que « plusieurs études ont montré que le redoublement est dans la plupart des cas inefficace » (sans même donner les références !). Les rares études sur le sujet comportent des biais méthodologiques qui les rendent en réalité parfaitement inexploitables.

Enfin, le SNALC-FGAF signale qu'il attend toujours de voir le « développement des dispositifs d'accompagnement des élèves » mentionné dans la note. Dans la réalité, les pseudo heures d'accompagnement en lycée ont été prises sur les horaires disciplinaires et sont souvent organisées dans des conditions déplorables. Au primaire, les deux heures d'aide ont également été prises sur l'horaire des élèves, puis réduites de moitié suite à la réforme des rythmes scolaires. Si l'on cherche des alternatives au redoublement, nous rappelons que nos projets de Collège Modulaire et de Lycée de tous les Savoirs sont ce qui se fait de mieux en la matière.



Contact :
Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Tél. : 01 47 70 00 55 - Fax : 01 42 46 26 60
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox