Subventions ou indépendance

Subventions ou indépendance

Publié le 27-05-2014

Dernière modification le 20-07-2016

SYNDICATS, SUBVENTIONS OU INDEPENDANCE

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger le tract :


Télécharger le document :
SUBVENTIONS OU INDEPENDANCE




(par Marie-Hélène Piquemal, vice-présidente du SNALC-FGAF)

- - - - - - - - - - - - -


Indépendants ? Des mots, encore des mots, toujours des mots…


Le tableau des subventions syndicales est accablant

Et ce n’est qu’une infime partie de ce qui est gaspillé par l’ensemble des ministères, pour quels résultats ? Depuis 4 ans, le point d’indice et les salaires sont gelés, les retraites ponctionnées, les fonctionnaires paupérisés : sans argent, certains agents en sont réduits à ne même plus assurer certains soins !

Pendant ce temps, les oies se gavent. Pour quels résultats ?

En votant pour les listes du SNALC-FGAF et de ses partenaires (SNE et SPLEN-SUP) du 27 novembre au 4 décembre 2014, tout en attendant qu’un homme ou une femme politique responsable en finisse avec le syndicalisme de la sébile, vous aurez l’assurance que cet argent, au SNALC, ne sera pas perdu : le SNALC-FGAF s’engage à reverser intégralement à des associations caritatives toute subvention qu’il touchera en provenance de l’Etat.

Pour le SNALC-FGAF, les cotisations des adhérents doivent suffire à faire vivre une organisation syndicale, et sont seules garantes de son indépendance. Quelle autre organisation représentative peut en dire autant ? Si vous souhaitez que les lignes bougent, dès le 27 novembre, date à noter dès aujourd’hui dans votre agenda, n’oubliez pas de voter pour un syndicat qui prouve chaque jour par ses paroles et ses ACTES ce qu’il est : indépendant, apolitique, autonome … et humain.


Le Trésorier national du SNALC-FGAF
Laurent Marconcini