AESH : LE DEAES OBTENU PAR UNE VAE

AESH : LE DEAES OBTENU PAR UNE VAE

Lettre AED-AESH




AESH :


LE DEAES OBTENU PAR UNE VAE






© Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay




LE AED-AESH 15 - Janvier 2021
Par Luce Martin, secteur AESH
aesh-avs@snalc.fr




C'est un diplôme de niveau 3 (anciennement niveau V, soit un niveau CAP), et donc le premier niveau de diplôme de profession d’accompagnement social.
Il est délivré par le Représentant de l’État et de la Région, via la DRJSCS (Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale).

Le DEAES est né de la fusion de deux anciens diplômes et de la fonction d’AESH (anciennement AVS) :

  • DEAVS (pour les Auxiliaire de Vie Sociale)

  • DEAMP (pour les aides-soignants)

  • AVS (Auxiliaire de Vie Scolaire)

Il comprend trois spécialités et l'option choisie est mentionnée sur le diplôme.

  • Accompagnement en vie à domicile (aide à domicile)

  • Accompagnement en structure collective (aide-soignante)

  • Accompagnement à l’éducation inclusive, à la vie ordinaire (AESH)

La VAE (Validation des Acquis de l'Expérience) est un droit individuel qui ne peut être imposé par l'employeur. Le diplôme obtenu par cette voie à la même valeur que s’il avait été obtenu par la formation « classique ».

Les trois options du DEAES entraînent aussi une multiplicité d'offres d'établissements de formation habilités à l’accompagnement (Aide à la rédaction, préparation à l’entretien, méthodologie…). Si cette option est choisie, il est possible d’activer les droits du compte formation pour le financement (à retrouver dans le guide AESH du SNALC aux pages 41 à 43). Cependant, l’accompagnement n'est pas obligatoire et la validation de la VAE est possible sans aide extérieure.

Pour valider la VAE, il faudra successivement compléter deux livrets à l’écrit et réussir un oral devant un jury.

Les livrets :

Les livrets sont à télécharger sur le site de l'ASP. Les livrets devront obligatoirement être rédigés à l'ordinateur.

Le premier livret est « administratif » (état civil, expériences professionnelles…). Il permet de vérifier si les conditions d’accès à la VAE sont réunies, principalement celle d’avoir exercé 1607 heures de façon continue ou discontinue une activité salariée ou bénévole en rapport direct avec le DEAES.

La réponse est donnée sous deux mois et si elle est positive le téléchargement du livret 2 est possible.
Le livret 2, à travers une vingtaine de questions, permet de présenter, de décrire et d’analyser les principales activités en lien avec le DEAES. Vous avez trois ans à partir de la notification du premier livret pour le retourner.

L’oral :

Selon les académies, il existe une ou deux sessions par an. Les exigences sont variables d'un jury à l'autre. L’épreuve dure environ une heure. Ce n’est pas une formalité, car le jury, composé de deux à trois membres, cherche à :

  • Vérifier l’authenticité des déclarations

  • Vérifier les connaissances

  • Compléter, expliciter certaines informations du livret 2

La validation :

Les blocs de compétences sont validés si le jury estime que 80 % environ en sont acquis.
C’est à travers la présentation écrite et détaillée du livret 2 et l’épreuve orale que le jury va déduire ces informations capitales. Le principe est de repérer les compétences et connaissances maîtrisées et de les rapporter aux exigences du référentiel du diplôme.
La validation peut être totale ou partielle. En cas de validation partielle, le jury délivre des préconisations et les modules acquis le sont définitivement. Le diplôme est envoyé en lettre recommandée, environ 6 semaines plus tard. Entre temps, une attestation est délivrée par la DRJCRS.

Attention !
Vous avez droit à des autorisations d’absences rémunérées et sans récupération pour réviser et passer les épreuves du DEAES. Toutes les informations figurent dans le guide AESH du SNALC, à la page 57.

L'AVIS DU SNALC :

Même s’il est classé au niveau 3 (anciennement niveau V, soit un niveau CAP), l’exigence, les connaissances et les compétences attendues pour l’obtention de ce diplôme le rapprochent plus d’un diplôme de niveau 4 (soit un niveau baccalauréat).
Le SNALC dénonce aussi depuis des années, auprès du Ministère ou lors d’audits d’Inspecteurs Généraux, les lacunes de ce DEAES ainsi que la distance entre la formation acquise avec ce diplôme et la réalité quotidienne des AESH.
En effet, il n’y a dans la formation pas un seul mot sur le renforcement pédagogique (reformulation ou étayage des consignes, réactivation des connaissances…) et la majeure partie des exemples choisis concernent les établissements de soins.

Le DEAES n’est pas pour l’instant obligatoire et donc non reconnu financièrement.
Le SNALC recommande aux AESH en activité et qui ont l’intention de le rester durant plusieurs années, d'obtenir le DEAES par la VAE. En effet, si la professionnalisation des AESH se confirmait, ce que nous souhaitons tous, la validation d’un diplôme d’État deviendrait inévitable.

Par conséquent, le SNALC demande que les contrats des AESH qui entament une VAE soient calculés sur 45 semaines pendant un an (durée théorique des VAE) et que les AESH aient automatiquement un avancement d’au moins deux niveaux d’indice au moment de la validation du diplôme.

Enfin, une nouvelle version du DEAES serait en cours de réflexion ; nous y consacrerons une publication dès que nous serons consultés sur ces modifications.




SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox