SANTÉ AU TRAVAIL ? PLUS QU’UN VOEU POUR MOBI-SNALC

SANTÉ AU TRAVAIL ? PLUS QU’UN VOEU POUR MOBI-SNALC

CONDITIONS DE TRAVAIL




SANTÉ AU TRAVAIL ?

PLUS QU’UN VOEU POUR MOBI-SNALC






©iStock - Ilkercelik




Article publié dans la Quinzaine universitaire n°1448 du 7 janvier 2021
Par Laurine MONDON, sophrologue mobi-SNALC





Il aura fallu deux crises majeures, celle de la COVID et l’horrible assassinat de Samuel Paty, pour que notre ministre et l’opinion publique daignent jeter un regard sur les conditions de travail dans l’Éducation nationale. Si certains ont bien ouvert les yeux sur le mal qui gangrène notre institution - « pas de vague », manque cruel de moyens entre autres – et si l’amateurisme de notre ministre a été révélé au grand jour – communication uniquement par le biais des médias et ordres changeant en fonction de l’humeur du jour, plateforme numérique nationale ne fonctionnant pas ou très mal -, malheureusement, pour la majeure partie du monde enseignant, rien n’a changé. Pire, certains ont vu leurs conditions de travail empirer de façon exponentielle au fil de cette triste année 2020.

On aura beau tenter de faire croire à coup de communication et de joli Grenelle qu’aucun autre ministre ne nous avait autant choyés que celui-ci, plus personne n’est dupe. Nous avons dû faire face à l’impréparation et au télétravail avec les moyens du bord. Nous en avons malheureusement l’habitude.

Hélas, pour de nombreux collègues, la coupe est pleine et a débordé. Nous en faisons l’expérience tous les jours davantage au sein de l’équipe mobi-SNALC. Les demandes d’informations et d’accompagnements pour changer d’orientation professionnelle se multiplient. Même constatation quant aux suivis en sophrologie et coaching. Les principales raisons : stress croissant et burn-out dus notamment à la frontière de plus en plus ténue entre vie professionnelle et personnelle due à l’augmentation du télétravail ainsi que le manque de reconnaissance et l’infantilisation de la part de la hiérarchie.

Alors, à notre petite échelle, nous essayons de soutenir nos adhérents en leur proposant un service gratuit et unique dans l’univers syndical enseignant. Nous souhaiterions surtout que le gouvernement prenne enfin ses responsabilités pour veiller à ce que ses employés puissent exercer dans des conditions dignes de ce nom. Voilà mon voeu pour 2021 : une meilleure santé au travail…






SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox