PE: QUI A VRAIMENT TOUCHÉ LA PRIME COVID ?

PE: QUI A VRAIMENT TOUCHÉ LA PRIME COVID ?

Rémunérations




PROFESSEURS DES ÉCOLES :

QUI A VRAIMENT TOUCHÉ LA PRIME COVID ?






©iStock - Javier Conejero




Article publié dans la Quinzaine universitaire n°1448 du 7 janvier 2021
Par Sylvie MORANTE CAZAUX, SNALC premier degré





En 2020, certains PE ont connu une hausse de leurs revenus grâce à la prime Covid.


En effet, 80% des 35 000 bénéficiaires de cette prime étaient des professeurs des écoles qui ont assuré l’accueil des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise.

Ces enseignants ont fait preuve d’un grand dévouement en s’occupant de ces enfants dans des conditions sanitaires très aléatoires, face à une maladie mal connue, avec des amplitudes horaires très larges et en continuant souvent à assurer l’enseignement à distance pour leurs élèves habituels.

Pour rappel, une présence inférieure à 4 jours ne rendait pas éligible au versement de la prime, ce qui est tout bonnement injuste, les collègues volontaires ne l’ayant découvert qu’après. Il n’y a pas de petit engagement et chacun a aidé à la mesure de ses moyens.

Entre 4 et 9,5 jours, la prime était de 330 €, entre 10 et 15,5 jours elle était de 660 € et au-delà elle était de 1000 €.

Au final, 9% des professeurs des écoles ont pu bénéficier de cette prime qui a été versée en août ou en septembre.

Si cette prime a permis à quelques professeurs des écoles de gagner en pouvoir d’achat en 2020, n’oublions pas qu’il ne s’agissait que d’une prime ponctuelle et qu’elle n’a remplacé en aucune manière la hausse de salaire généralisée à laquelle nous sommes en droit de prétendre.






SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox