SITUATION SANITAIRE: POINT D’INFORMATION DU 20 OCTOBRE 2020

SITUATION SANITAIRE: POINT D’INFORMATION DU 20 OCTOBRE 2020

SITUATION SANITAIRE



POINT D’INFORMATION

ENTRE LE MINISTÈRE ET LES ORGANISATIONS REPRÉSENTATIVES


Réunion du 20 octobre 2020




© : Alexandra_Koch - pixabay.com




Compte rendu de réunion publié le 20 octobre 2020 - Mis à jour le 27 octobre
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr




Quelques chiffres

1000 cas confirmés par jour jusqu'à une semaine avant les vacances.
Doublés à 2000 cas confirmés par jour la dernière semaine.
Répartition : 2/3 élèves, 1/3 personnels


Masques DIM distribués aux enseignants

Le SNALC avait interrogé le ministère suite à la publication d’un article de Reporterre au sujet de la toxicité des masques (Dim) distribués aux enseignants.
Le ministère indique que ces masques avaient été commandés par l'État pour constituer le stock stratégique pour ses agents. Il y a potentiellement des risques impossibles à quantifier à ce stade : l’expertise est en cours. Le gouvernement a confié à l'ANSES une analyse propre. Les résultats seront connus dans la semaine prochaine, voire en fin de semaine.
Dans l'attente, il sera demandé aux académies de retirer ces masques par précaution et de diffuser une recommandation de ne plus les porter.
D’autres masques seront fournis : 6 par agent, dont les fabricants ont certifié qu’ils n’étaient pas traités aux biocides.
Un dispositif spécifique sera mis en place pour l’académie de La Réunion (congés décalés).


Personnels vulnérables

Le juge des référés du Conseil d’État a invalidé une partie du décret du 29 août donnant la liste restreinte (4) des critères de vulnérabilité et, dans l’attente d’une décision du Premier ministre, rétabli la liste « large » (11) du décret du 5 mai.
Le SNALC avait aussitôt informé les personnels de cette disposition et interrogé le ministère sur la situation des personnels dont la vulnérabilité était à nouveau reconnue.

Selon le ministère, la liste large correspond à 13% des salariés, ce qui ne serait pas une décision « aisée à prendre ».
Dans la fonction publique d'État, le télétravail doit être favorisé pour toutes les personnes vulnérables. Lorsque le télétravail est impossible, vous êtes placé en autorisation spéciale d'absence (ASA). Vous devez, pour cela, remettre à votre employeur un certificat d'isolement établi par votre médecin.

Si vous vivez avec une personne considérée comme vulnérable, et si le télétravail est impossible, votre employeur doit vous assurer une protection complémentaire, notamment :
  • mise à disposition d'un masque chirurgical à porter sur les lieux de travail et dans les transports en commun, lors des trajets domicile-travail et en déplacements professionnels ;
  • aménagement du poste de travail : bureau dédié ou limitation du risque (exemple : écran de protection de façon complémentaire au port du masque).
Références: Service-public.fr "personnels vulnérables" et Service-public.fr "travail et covid-19"


Continuité pédagogique

Le SNALC a demandé si l’on était aujourd'hui en capacité de mettre en œuvre de l'hypothèse 1 du plan de continuité pédagogique.

Le ministère a répondu être en capacité de déclencher le plan de continuité pédagogique dans les territoires où il serait nécessaire… mais se demande toujours où sont les enfants s'ils ne sont pas dans les classes : ils peuvent se regrouper ailleurs, dans des situations non sécurisées.


Information et communication

Le SNALC a dénoncé une grande variété dans la communication dans les écoles et établissements sur les cas avérés et réclamé de la clarté, notamment sur les personnes à informer, et un point hebdomadaire chiffré sur la situation. Le ministère ne peut se contenter de dire que « les enfants sont mieux protégés dans l'espace scolaire qu'à l'extérieur » ou que « les choses sont contenues dans l'espace public » sans rendre publics les éléments qui le prouvent : on a besoin d’une dimension scientifique dans la diffusion et le traitement des données dont dispose le ministère.





SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox