LA « REPRISE » DANS LE PREMIER DEGRÉ : AVOIR LES BONS RÉFLEXES

LA « REPRISE » DANS LE PREMIER DEGRÉ : AVOIR LES BONS RÉFLEXES

LA « REPRISE » DANS LE PREMIER DEGRÉ :


AVOIR LES BONS RÉFLEXES





Crédit : @Tmaximumge




NON les professeurs ne reprennent pas le 11 mai puisqu’ils n’ont jamais arrêté !

Dans ce climat anxiogène, le SNALC souligne la volonté des enseignants d’un retour à la normale. Cependant, force est de constater que la reprise au 11 mai n’a rien d’un retour à la normale. De la même manière que rien n’avait été préparé au moment du confinement (ce qui peut encore s’entendre), nous déplorons que rien n’ait été réellement discuté, et sérieusement anticipé pour cette rentrée (ce qui ne s’entend pas du tout). À deux jours de ladite « reprise », c’est de nouveau la cacophonie, et énormément de questions restent sans réponse. Cette rentrée aurait nécessité minimum un mois de préparation pour tous.

Dans ces conditions, pour les collègues qui ont repris ou vont reprendre la classe, assurez-vous d’avoir pris les précautions indiquées dans le protocole sanitaire pour vous protéger et protéger les autres. Respectez à la lettre et à minima autant que faire se peut, les préconisations du ministère en classe, en présence de vos élèves, des parents, des personnes que vous pourriez croiser dans l’école. S’il y a peu de risques que vous soyez reconnu « responsable » d’une propagation de la contamination, il pourrait en revanche vous être reproché à tout moment d’avoir fait preuve de négligence en n’ayant pas respecté le protocole.

Alertez systématiquement les instances en cas de problème.

Dès le matin, il faut une personne pour l’accueil devant la grille, une personne voire deux pour la surveillance du passage aux toilettes pour les garçons, et pour les filles et une personne dans la cour… Si cette surveillance nécessite la présence d’un employé communal, il vous faut demander à la mairie, la mise à disposition immédiate de cette personne indispensable pour le respect du protocole sanitaire.

Le SNALC n’a cessé de le faire savoir : le respect du protocole à la lettre n’est pas possible dans nos écoles. Alors que faire si vous constatez en entrant dans la salle de classe que le ménage n’a pas été fait ? S’il manque savons ou serviettes dans les sanitaires ? Si la situation vous oblige à accueillir plus d’élèves que prévu ? etc. Pour des raisons prévisibles ou non, vous aurez sans aucun doute à faire face à des situations qui vous obligeront à trouver des solutions qui ne respecteront pas le protocole. Avant de prendre toute décision, nous vous invitons à prendre si possible une photo du problème rencontré (en prenant garde de ne pas photographier d’élèves), puis nous vous conseillons d’envoyer PAR MAIL à la mairie, à votre IEN et à votre CHSCTD, une courte explication sur l’impossibilité pour vous dans cette situation indépendante de votre volonté, de respecter les règles du protocole sanitaire. Précisez que vous ne pourriez de fait être tenus responsable du non-respect du protocole. Demandez par ailleurs à la municipalité et/ou à l’IEN (s’il en est de sa responsabilité) de bien vouloir trouver une solution au problème dans les meilleurs délais.

Une fois cette précaution prise, il vous reviendra de juger de la décision à prendre. Si une solution alternative peut être prise permettant de respecter au mieux les consignes de sécurité, optez pour cette possibilité. Si le danger vous semble trop important ou si aucune solution raisonnable ne vous semble envisageable, ne prenez aucun risque. Dans tous les cas, il faudra s’assurer que la situation ne se reproduise plus. S’il est possible que la mise en place du protocole nécessite quelques ajustements dans les premiers jours, le SNALC rappelle que si une école ne peut appliquer les règles sanitaires, elle doit en principe rester fermée.



Christophe Gruson, secrétaire national chargé du 1er degré



Nous contacter : premierdegre@snalc.fr


-----------------------------

Consulter la rubrique dédiée sur le coronavirus
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox