PLATEFORME « CAP ÉCOLE INCLUSIVE » : VRAIMENT AU SERVICE DES AESH ?

PLATEFORME « CAP ÉCOLE INCLUSIVE » : VRAIMENT AU SERVICE DES AESH ?

PLATEFORME « CAP ÉCOLE INCLUSIVE » : VRAIMENT AU SERVICE DES AESH ?


Par Sylvie MORANTE CAZAUX
aesh-avs@snalc.fr
Le 28 avril 2020

Les objectifs de « Cap école inclusive » sont louables (aide, conseils et références personnalisés…) mais si cette plateforme peut apporter des réponses intéressantes, elle ne peut en aucun cas se substituer à une véritable formation.
Le SNALC vous livre les informations utiles sur ce dispositif.

La plateforme « Cap école inclusive » est en ligne depuis la rentrée. Présentée comme un point d’appui à la formation des enseignants du premier et du second degré, elle est également accessible aux AESH.

Il y est proposé des ressources pédagogiques utilisables en classe, afin de disposer d’aides, de références et de conseils utiles pour la scolarisation des élèves. Elle permet également de contacter des enseignants-ressource qui pourront accompagner enseignants et AESH dans la mise en place d'adaptations et d’aménagements pédagogiques.

Concrètement, comment cela fonctionne ?

Vous trouverez cette plate-forme sur Canopé. Avant d’y avoir accès, vous devrez créer un compte en vous servant de votre adresse e-mail académique qui se décline le plus souvent sous le format « prénom.nom@ac-nomdevotreacadémie.fr ».

La plate-forme se décline en 4 grands axes :

  • Trouver de l’aide : vous vous géo-localisez et on vous donne les coordonnées des interlocuteurs qui pourraient vous aider (conseillers pédagogiques ASH, maîtres formateurs, rectorat, centre de ressource autisme, INSHEA…),

  • S’informer : cette section vous permet de vous renseigner directement sur un trouble et les implications dans la scolarité des enfants concernés. Vous y trouverez des vidéos, des enregistrements d’entretien avec des spécialistes et des liens vers des sites spécialisés,

  • Observer : il s’agit d’une grille d’observation que vous composez en fonction des domaines qui vous posent question (lecture, interactions sociales, attention…). Vous pouvez la télécharger ou la remplir directement en ligne. Cet outil est bien fait, simple et rapide d’utilisation.
    Une fois la grille complétée, des adaptations vous sont proposées, en adéquation avec les spécificités de l’élève.

  • Aménager et adapter : Vous pouvez sélectionner directement le type d’adaptation qui vous intéresse (structuration de la tâche, structuration de l’espace, apaisement sensoriel…) et différents aménagements vous sont présentés.

Cependant, même si les adaptations proposées paraissent pertinentes, leur application en classe n’est pas toujours aisée. L’aménagement n’a pas forcément les effets attendus une fois mis en situation : l’élève peut par exemple ne pas réagir du tout comme attendu !
Parfois encore, des questions restent sans réponse.


Enfin, un dispositif décroché ne peut pas remplacer une réflexion d’équipe entre l’AESH et les autres acteurs de la communauté éducative autour des problématiques de l’élève.

« Cap école inclusive » a une visée informative et non formative. Elle peut permettre de pallier le plus urgent, mais rien ne peut remplacer une formation en présentiel avec des interlocuteurs qui répondent en temps réel à des situations vécues bien particulières.

Les services académiques mettent le plus souvent en place la formation initiale de 60 heures mais pour tous ceux qui n’y auraient eu accès que partiellement (ou pas du tout !), le risque que l’administration considère que le travail sera fait par « Cap école inclusive » est grand…
Les AESH ont besoin d’une formation ancrée dans la réalité du terrain et renouvelée régulièrement : le SNALC le martèlera jusqu’à l’obtenir.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox