LES INFIRMIÈRES DISENT NON À LEUR TRANSFERT

LES INFIRMIÈRES DISENT NON À LEUR TRANSFERT

LES INFIRMIÈRES DISENT NON À LEUR TRANSFERT


Par Frédéric ELEUCHE,
Secrétaire national du SNALC
Chargé des personnels administratifs,
techniques, de santé et sociaux
administratifs@snalc.fr
Le 6 mai 2020

Le Premier ministre a envoyé le 15 janvier 2020 aux préfets de régions une circulaire dans laquelle il annonce sa volonté de faire passer les infirmières scolaires sous la coupe des conseils départementaux. Nous en avons rendu compte dans la QUINZAINE UNIVERSITAIRE et nous n’avons pas caché notre hostilité à cette décision qui n’était ni justifiée ni argumentée. Néanmoins, nous avons préféré interroger les infirmières.

Nous avons été surpris de la rapidité et de la quantité des réponses reçues de toute la France.

Le résultat est significatif : 10,52 % seulement des infirmières qui nous ont répondu accepteraient d’être versées dans la fonction publique territoriale. Mais 89,47 % des infirmières ne veulent absolument pas y être transférées, même si on leur faisait miroiter la perspective d’un traitement plus intéressant que celui qu’elles touchent dans l’éducation nationale.

Nous avons aussi été interpellés par l’attachement des infirmières à l’éducation nationale, au sort des élèves dont elles s’occupent, repoussant l’idée de voir le département s’ingérer dans une activité qu’il ne connaît pas. Surtout, leur crainte est de le voir exiger d’elles des tâches supplémentaires qui n’auraient rien à voir avec l’Ecole. Certaines d’entre elles ne se voient pas obligées de partir pour la fonction publique territoriale alors qu’elles ont quitté la fonction publique hospitalière pour précisément entrer dans l’éducation nationale.

Depuis l’éclatement de la crise sanitaire, le président de la République a décidé de suspendre les réformes en cours. Espérons qu’il renoncera à ce funeste projet.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox