J’VEUX PLUS ALLER À L’ÉCOLE ! » OUTILS ET SOLUTIONS DE RECONVERSION.

J’VEUX PLUS ALLER À L’ÉCOLE ! » OUTILS ET SOLUTIONS DE RECONVERSION.

J’VEUX PLUS ALLER À L’ÉCOLE ! » OUTILS ET SOLUTIONS DE RECONVERSION.


Épisode 4, enseigner à des « plus grands » !

Par Sylvie MORANTE CAZAUX
SNALC premier degré
premierdegre@snalc.fr
Le 28 avril 2020

ARTICLE :

Vous aimez enseigner mais le public d’enfants ne vous correspond plus ? Des solutions existent, à l’Éducation nationale ou en dehors, pour enseigner auprès d’adolescents ou d’adultes.

Enseigner dans le secondaire :

Pour travailler dans le secondaire, deux solutions existent :

➢ Le détachement :

Sachez que votre demande n’entraîne pas une acceptation automatique de votre dossier. Le détachement est souvent refusé par les DASEN des départements en sous-effectif qui ne souhaitent pas voir partir les PE vers le secondaire.

Vous devez être titulaire au minimum d'une licence. Pour faire valider votre projet, vous rencontrerez un Conseiller mobilité-carrière, l'inspecteur de la discipline d'accueil (IA-IPR) et votre IEN. L'IA-IPR donnera ou non son accord pour engager le processus de détachement, en tenant compte de votre motivation, de votre parcours et de votre formation universitaire.

La proposition de détachement sera ensuite soumise aux commissions paritaires, l'arrêté de détachement étant pris par l'Inspecteur d'académie.

Une fois détaché, vous serez affecté dans un collège ou un lycée de l'académie en fonction de vos vœux géographiques et des possibilités. Vous bénéficierez, selon vos besoins, d'un accompagnement les premiers mois. Si l'administration estime que votre enseignement ne donne pas satisfaction, elle peut interrompre votre détachement avant son terme. A l'issue de votre période de détachement, vous pouvez être intégré à votre demande dans le corps d'accueil ou être réintégré dans le corps de PE.

➢ Le concours interne du CAPES :

Vous devez avoir accompli 3 années de services publics ou de services d'enseignement dans les établissements scolaires français à l'étranger à la date de publication des résultats d'admissibilité pour pouvoir prétendre à ce concours.

En tant que PE, vous n’avez pas besoin d’être titulaire d’une licence pour vous inscrire à ce concours : vous êtes dispensé de justifier d’un diplôme si vous êtes ou avez été fonctionnaire titulaire dans un corps de personnels enseignants ou d’éducation.

Les épreuves du concours consistent en un dossier à rendre en amont portant sur votre expérience professionnelle. La seconde épreuve est une épreuve professionnelle orale.

Retrouvez toutes les informations concernant les conditions d’inscription à ce concours ICI .

Devenir maître formateur :

Pour postuler sur ce poste, vous devez justifier du certificat d'aptitude aux fonctions d'instituteur et de PE-maître formateur (CAFIPEMF). Ce diplôme se prépare sur deux ans. Vous contribuerez ainsi à la formation initiale et continue des PE.

Le service du maître formateur est réparti comme suit :

  • 18 h pour la conduite de sa classe,

  • 2 h pour des activités de documentation et de formation personnelles,

  • 1 h pour les réunions d'école,

  • 6 h pour les activités de formateur.

J., PE en maternelle, animatrice langues et PEMF :

J'étais dans la même école depuis plusieurs années, avec une équipe fantastique et un sentiment de stabilité. J'ai décidé d'aller plus loin dans le domaine de l'enseignement des langues, j'ai suivi des formations en ligne, pour pouvoir tenter de nouvelles choses en classe, et ça m'a beaucoup plu. Quand il y a eu un appel à candidature pour un poste d'animatrice langues, j'ai candidaté et j'ai été prise.
La préparation d'un CAFIPEMF s'est enchaînée de manière très naturelle. Elle m'a remise en question tout en renforçant mes compétences et en ouvrant des possibles pour plus tard.
Comme dans toute nouveauté il y a un certain équilibre à retrouver, et même de gros efforts à fournir. La préparation du CAFIPEMF a été difficile car il s'agit d'un engagement familial autant que personnel et professionnel et j'ai mis beaucoup de choses entre parenthèses durant ces années.
Mon salaire n'a pas changé, ma famille a dû en revanche s'adapter à de nouvelles contraintes. Une partie de mon temps se déroule hors temps scolaire, quand on a des enfants jeunes ça complique la logistique.
Je ne regrette pas mon choix, parce qu'il n'est pas sans retour. Je n'ai pas renoncé à reprendre la classe à temps complet un jour, ou à tenter autre chose. Pour le moment, j'ai envie d'explorer cette nouvelle fonction, sans réserve, au présent. Savoir que ces portes sont ouvertes me rend plus confiante en l’avenir : je sais que je pourrai choisir.



Enseigner à des adultes au GRETA :

Le recrutement dans un GRETA relève de la compétence de son président. Vous devrez lui envoyer une lettre motivée présentant votre candidature. C'est à l'issue d'un entretien avec lui que vous obtiendrez un éventuel accord de recrutement. Si vous veniez à être recruté, vous devrez alors faire une demande de détachement. Vous pouvez vous porter candidat sur plusieurs GRETA, en fonction de vos contraintes géographiques et/ou de leurs spécialités.

Enseigner dans un autre ministère :

Vous pouvez travailler également comme enseignant en position de détachement pour les établissements de la Défense, de l’agriculture, ou dans certaines grandes écoles.

Dans un premier temps, vous pouvez consulter le site de la Place de l’emploi public et le Bulletin Officiel puis éventuellement postuler. Si vous veniez à être recruté, vous devrez alors faire une demande de détachement. Attention, vous ne pouvez postuler que sur des postes de catégorie A, catégorie équivalente à celle de PE.

Enseigner en prison :

Ces postes dits « à exigence particulière » ou « à profil » sont publiés sur le site internet de votre inspection d'académie (si le poste relève du mouvement intra-départemental) ou sur celui du rectorat (s'il relève du mouvement intra-académique). Leur attribution est soumise à en entretien.

Pour connaître les astuces, les bons formulaires à remplir et contacter les services adéquats, demandez l’aide de votre délégué syndical du SNALC !
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox