PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL : ARBITRAIRES ET CONTRASTÉES

PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL : ARBITRAIRES ET CONTRASTÉES

PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL



ARBITRAIRES ET CONTRASTÉES



© SNALC


Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1438,
Par Guillaume LEFEVRE , secrétaire national chargé de l’enseignement professionnel
20 février 2020





L’autonomie des chefs d’établissements permet des mises en place différentes des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP). Cependant, on constate des organisations arbitraires et contrastées sur le terrain. C’est pourquoi il est utile de rappeler la réglementation pour éviter les dérives et abus dont sont victimes les PLP. La circulaire n° 2016-053 du 29 mars 2016 précise bien les modalités d’organisation et d’encadrement pédagogique des PFMP.

Tout d’abord, les modalités des PFMP doivent être déterminées et votées en CA. C’est à ce moment que l’on officialise les propositions d’organisation, de calendrier et d’encadrement des stages. De ce fait, aucune direction ne peut imposer autre chose de manière arbitraire comme c’est de plus en plus le cas.

Les ORS des PLP stipulent que l’encadrement pédagogique des élèves en stage concerne tous les enseignants de la division ainsi que le mode de calcul de la charge de suivi (au prorata des heures d’enseignement hebdomadaire). Ainsi chaque enseignant de la division est enseignant référent d’élèves. Donc, les PLP de disciplines professionnelles ne peuvent être seuls des enseignants référents ! Rappelons que l’encadrement pédagogique d’un élève est comptabilisé 2 heures par semaines dans le service des PLP, dans la limite de 3 semaines par PFMP. En cas de dépassement de ces 2 heures, seront payées des HSE.

Les visites de suivi de stages et d’évaluations formatives concernent tous les enseignants référents de la division. Seules les visites d’évaluations certificatives sont réalisées par le PLP de spécialité. Avec la réforme de la voie pro il n’y a plus de visites certificatives en 1ère année de formation. La visite de stage ne peut être faite que si un ordre de mission a été fourni aux enseignants référents de la division.

Enfin, l’élève participe à la recherche du lieu de stage, menée par l’équipe pédagogique, sous la coordination du DDFPT. En cas de difficultés, les pôles de stage aident à cette recherche. Le chef d’établissement restant le responsable de cette organisation.

Le SNALC encourage les PLP à siéger sur nos listes aux CA et à ne pas laisser les hiérarchies intermédiaires dicter leurs propres lois au détriment des PLP.


contact : plp@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox